Le quatuor des arbres aux 40 écus, Strasbourg, Bas-Rhin

Sisley, infatigable chercheur d’arbres, et reporter invétéré du Krapo, nous fait découvrir dans sa première contribution chez les têtards, de superbes ginkgos.

« Connaissant cette ville depuis toujours, il m’est maintes fois arrivé de sillonner à travers parc et jardins, mais pour ce qui est de la place de la République, abritant un square, je n’y avais jamais mis les pieds, bien qu’étant assez proche du centre. »OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Et c’est donc par un matin d’automne que j’approchais de l’endroit visé, la saison choisie ne fut guère un hasard, tous le monde à déjà pu contempler la teinte doré que nous montrent les ginkgos vers le début novembre. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA« C’est donc en découvrant ce lieu que j’allais de surprise en surprise, car n’ayant vu au début qu’un arbre, je me rendis vite compte que c’était en réalité 4 beaux spécimens qui se tenaient là, plantés à égales distances et formant un carré pour un résultat d’une belle symétrie. »

« Les dimensions sont assez variées, je les décline ici en formant un carré plaçant le premier individu en bas à gauche, c’est à dire au sud-ouest, est en allant ensuite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre : numéro 1 : 4,08 m et 21,8 m ; numéro 2 : 6,22 à 0,85 m et 31,7 m ; numéro 3 : 4,74 m et 25,6 m ; numéro 4 : 5,18 m à 0,65 m et 27,8 m (mesures circonférences 2011 et hauteurs 2013) »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« La place fut construite dans les années 1870 et alors que l’Alsace était allemande, l’empereur du Japon offrit au Kaiser prusse, deux lots de deux ginkgos. »

« Voici un lien vers une photo de l’endroit (ici) vers 1900, on y devine un arbre dans le quart de l’image en bas à gauche. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

« En terme de dimensions, ils représentent très bien l’espèce en France et même si il arrive de temps à autres de tomber sur un spécimen de 3 m et quelques de circonférence, en trouver un de 5 m ou encore de plus de 6 m pour dépasser les 30 m en hauteur est loin d’être banal. Il y a même des chances pour que ce soit l’un des plus gros d’Europe, mais je ne m’ hasarderai pas davantage dans cette possibilité… »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Leur région d’origine, est la province chinoise du Zhejiang et plus particulièrement dans le parc naturel Tian mu shan, dans le sud-est du pays. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« A l’état naturel c’est un arbre pouvant poussé jusqu’à 40 à 50 m, et même 60 et quelques mètres pour un arbre en Corée (donnée non vérifiée), avec des tours de troncs dépassant les 15 m. »

« En somme une bien belle espèce, qui déjà il y a 270 millions d’années côtoyait les dinosaures! »

 

 

Merci pour ce reportage qui, j’espère, sera suivi de nombreux autres!

J’ajoute un documentaire (divisé en 5 vidéos) qui permet de découvrir les singularités et les vertus de cette essence.

L’Arbre miracle Documentaire 1/5 par nature-boy-79

Share Button

4 réflexions au sujet de « Le quatuor des arbres aux 40 écus, Strasbourg, Bas-Rhin »

  1. J’ai aussi eu la chance de m’y rendre en novembre 2011, le spectacle est magnifique!
    L’un d’entre eux commence à développer des chichis (genre de stalactites de bois), sur ses branches, chose à priori rare en Europe…

  2. Tout simplement superbe. On l’aura attendu un petit bout de temps ton 1er article pour les têtards arboricoles. Mais j’avoue que cela valait le coup d’attendre. En plus tu m’a fais la surprise en passant pas Yannick pour le publier alors que je te tanne depuis des semaines. Bien joué, l’effet de surprise a fonctionné. Je suis sous le charme. Ou plutôt sous les ginkgos.
    Superbes arbres, superbe article, et quelle précision dans la qualité des relevés de mesures. Du vrai travail de pro.

  3. La semaine est riche en ginkgo dis donc !
    Ceux-là sont réellement impressionnants, sur l’avant dernière photo le spectacle est merveilleux…
    Merci pour le partage, un article qui vaut son pesant d’écus 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *