Le frêne et le chêne des lacs, Adilly (Deux-Sèvres)

Le frêne et le chêne des lacs. C’aurait pu être une des fables de La Fontaine mais ce n’est que le simple résultat d’une rencontre lors d’une ballade dominicale en Gâtine en avril 2011.

frêne chêne Adilly 05 ©Y@nick

frêne chêne Adilly 01 ©Y@nickCes deux arbres têtards sont l’archétype de l’arbre de Gâtine. Et il faut avoir l’œil aux aguets pour remarquer celui dont les dimensions sont un peu au-dessus de la moyenne. Même si ce frêne avec ses 6,15m de circonférence est légèrement moins gros que celui de Flayes à Verruyes.

J’ai aussi un petit doute à savoir si c’est un multi-troncs, deux arbres accolés ou le résultat d’une ancienne cépée.Il n’en demeure pas moins un des plus gros frêne que j’ai pu croiser sur ce territoire.Souhaitons qu’il soit toujours là et qu’il n’ai pas subi le sort réservé à nombre de ses congénères cet hiver. Quand au chêne qui lui frêne chêne Adilly 06 ©Y@nicktient compagnie il est dans la moyenne avec 4,65m. Pas un géant, mais un bel arbre sain qui assurera peut-être un jour la relève des colosses de Gâtine.

Share Button

7 réflexions au sujet de « Le frêne et le chêne des lacs, Adilly (Deux-Sèvres) »

  1. Ils sont très beaux ces arbres têtards, belle découverte ! J’adore particulièrement le frêne à double tronc, 2x plus de bois à récolter : c’est un bon plan pour le proprio 🙂
    Souhaitons leur de devenir un jour les nouveaux géants de la Gâtine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.