Le gros saule argenté de Damvillers, Meuse

J’aurais pu me servir de l’article de Sisley sur le saule d’Arraincourt en Moselle,  en changeant les noms de lieux et de personnes tant les contextes de la découverte de ces arbres sont proches; même essence, même situation en bord de route, mêmes dimensions hors normes et même surprise…

Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan (6)

C’est en allant visiter le chêne de Damvillers situé en lisière du bois communal (ici), que j’ai été amené à découvrir ce spécimen.

Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan (3)Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan (7)

En arrivant à proximité du village par la D905, au sud, notre attention a été attirée par ce gros saule qui m’a paru intéressant, mais sans plus dans la mesure où ils sont très nombreux dans la région.

Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan (8)

Toutefois par acquis de conscience nous avons fait demi tour, et en dépassant l’arbre pour aller nous stationner,  je me suis dis que ce n’était pas en vain!Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan

En effet notre arbre a une circonférence de 8,04 m, soit 0,75 m de plus que celui présenté par Sisley qui était le plus gros recensé dans la région (si ce n’est plus) à notre connaissance!

Un record donc!

Le pépère n’est pas très en forme, sa cime composée de deux axes principaux présente de gros bois morts, des branches basses ont été sectionnées.

Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan (2)Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan (4)

Toutefois connaissant la vigueur du saule, on peut raisonnablement espérer que les rejets en partie basse prendront la relève et assureront l’avenir du champion!

Saule de Damvillers, Meuse Yannick Morhan (5)

La Meuse n’est pas très riche en gros arbres, ce fut d’autant plus une bien belle découverte.

Seul bémol,  l’odeur de vase à marée basse, liée à la stagnation de l’eau dans le champ!

J’espère que Sisley me pardonnera de venir braconner sur sur ses terres, surtout lorsque je tombe sur du gros gibier!

 

 

 

 

Share Button

5 réflexions sur « Le gros saule argenté de Damvillers, Meuse »

  1. Un seul mot : sublime !!!
    Et félicitation pour ce record ‘national’!!(?)(Grande probabilité pour que ça le soit)
    – –
    Je n’osais espérer une telle rencontre, mais tu as réussi à la faire !

    As-tu vu des traces d’anciennes tailles, se peut-il qu’il ait été têtard ? Y a des chances.

    (p.s :la Meuse n’est pas une chasse gardée, je n’en garderai pas un goût amer 😉 )

  2. Je désespérais de trouver de gros sujets en Meuse, mais lors de mon dernier passage, j’ai quand même trouvé ce champion et mesurer un robinier de belle taille qui ne m’avait pas tapé dans l’œil la première fois!
    Et il est vrai que c’est étonnant que personne n’ai fait cas de ce spécimen, d’autant qu’il y a le chêne qui est susceptible d’attirer des amateurs d’arbres dans le secteur.
    Quand à son âge je ne me risquerai pas à une estimation, je ne connais pas tellement cette essence, d’autant que je ne suis pas certain que ce soit un ancien têtard…

  3. Oui, étonnant et pourtant il y en a encore tellement dans cette situation.

    Des routes peu ou pas passantes, et les gens qui ne font pas attention ou ne considère pas les choses.
    Enfin, encore une chance qu’on l’ai laissé tranquille tout ce temps.

    Pour l’âge, c’est assez difficile, mais pour une fourchette ça serait entre 100 et 175.

    Il commence à être sénéscent, cela depuis quelques temps peut-être, c’est une espèce non longévive et elle croît assez rapidement en bon terrain à l’eau est bien disponible, jusqu’à un certain âge. Les plus vieux semblent ne pas dépasser les 200 et quelques années, ce qui n’est déjà pas mal pour l’essence.

  4. Bonjour,
    Je saisis l’occasion de cette rubrique consacrée je pense aux plus gros spécimens de Salix alba pour demander si certains d’entre vous ont des infos sur la taille des plus gros individus de Salix viminalis (ou saule des vanniers). J’en ai en effet trouvé un de 3m15 de circonférence à 1m30 et je me demande s’il peut-être considéré comme un arbre remarquable pour l’espèce considérée. Merci. Yves MACCAGNO

Répondre à Okapi07 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.