Le Chêne du Tertre Alix, Louvigné du Désert, Ille et Vilaine

Sur la départementale 177 , à environ 1 km  de Louvigné-du-Désert direction Fougères, sur la gauche en contrebas de la route se trouve l’Oratoire du Tertre Alix qui a la singularité d’être adossé à un vieux chêne, qui mesure environ 4,50 m de circonférence à 1,30 m.

nord de fougeresCet arbre pourrait avoir peut-être 300 ans .

Il est étouffé par de nombreux hêtres autour, qui lui font malheureusement  trop d’ombre, et ses jours sont comptés.

nord de fougeresnord de fougeres

Deux légendes sont associées au chêne,  le Seigneur Alix de Villauran poursuivi par des loups n’aurait dû son salut qu’au fait de s’être réfugié dans le creux de l’arbre. C’est ce qui est écrit sur une plaquette dans l’Oratoire, je vous laisse découvrir l’autre légende ici.

nord de fougeres

Share Button

6 réflexions sur « Le Chêne du Tertre Alix, Louvigné du Désert, Ille et Vilaine »

  1. Un léger télescopage d’article! Je n’avais pas vu que tu étais en rédaction…
    Du coup, deux arbres aujourd’hui, je ferai plus attention la prochaine fois!
    La première photo st superbe, c’est bon vieux chêne qui a bine du mérite de pousser contre sa petite chapelle!

  2. Bien le bonjour Maître Yannick et bonne année aux têtards arboricoles! Tu es beaucoup plus prolifique que moi et je me demande comment arrives tu à produire autant d’articles ! Chapeau bas ! et encore merci. J’adore ce chêne, je pense aller le voir cet été. A bientôt sur les chemin… Pierre C

    • Salut Pierre! Même si je suis assez actif, je ne suis pas seul à faire des articles! C’est bien plus motivant…
      Si tu passes en Bretagne cet été n’hésites pas à me faire signe, je pourrai peut-être te montrer quelques spécimens de choix!
      A bientôt…

  3. Comme dit plus haut, les clichés sont superbes et il en ressort une ambiance qui confine au recueillement.
    Dommage que ses jours soient comptés, le fait qu’il manque de lumière en plus de son état précaire n’arrange rien en effet.
    Les lois de la nature sont parfois dures

  4. Bravo et merci Guy pour ces photos.
    Apparemment il n’y a pas que les hêtres qui lui ont confisqué la lumière ? Il me semble voir les traces d’un ancien lierre peut-être lui aussi trop envahissant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.