Le cèdre de Marengo au château de Malmaison, Hauts-de-Seine

Jean nous emmène à la rencontre d’un arbre historique.

Le château de Rueil Malmaison, a accueilli le couple impériale Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais au début du XIXe siècle.

Cèdre de Marengo Rueil-Malmaison, Jean Luard (8)

Le parc s’étendait sur 726 hectares et il accueillait la passion de Joséphine qui était la rose. En plus de milliers de roses, dont les parterres ont été restaurés très récemment, il y a de superbes arbres tels que des cèdres, des buis, des thuya géants de Californie, des platanes, des érables…

Cèdre de Marengo Rueil-Malmaison, Jean Luard (7)Tous ces arbres sont magnifiques mais n’ont malheureusement pas connus l’impératrice car ils ont tous été plantés au plus tôt aux alentours de 1850.

Cependant un seul a connu ses illustres hôtes, c’est le cèdre du Liban dit de Marengo. Celui ci a été planté en 1800, cela lui fait donc… 214 ans !

Cèdre de Marengo Rueil-Malmaison, Jean Luard (10)Cèdre de Marengo Rueil-Malmaison, Jean Luard (5)

Cèdre de Marengo Rueil-Malmaison, Jean Luard (9)Son histoire est la suivante :

Napoléon consul est victorieux de la bataille de Marengo le 14 juin 1800 en Italie pour célébrer cette victoire, sa femme l’impératrice Joséphine plante avec son jardinier dans le parc de son château ce cèdre qui a survécu au temps.
Ce cèdre mesure plus de 5 mètres de circonférence et plus de 15 mètres de hauteur. Son tronc est très imposant et il est en parfait état.
Ce cèdre est vraiment intéressant autant pour son histoire que pour sa beauté.
Merci pour cette visite, il se trouve que j’ai rencontré un autre arbre entretenant le souvenir de cette bataille et de Napoléon. C’est « le platane de Napoléon » qui se situe sur les lieux même de la bataille, sur la route entre Alessandria et Marengo (Italie). La légende veut que Napoléon se serait reposé dessous.
Share Button

5 réflexions au sujet de « Le cèdre de Marengo au château de Malmaison, Hauts-de-Seine »

  1. Un arbre à la fois historique et vénérable 🙂 Merci de nous l’avoir fait découvrir !
    Planter un arbre pour célébrer une victoire, quel beau témoigne de l’impératrice Joséphine.
    L’Ile de France regorge de petites merveilles, on en redemande 🙂 🙂 🙂

    Mais comme le cèdre du jardin des plantes de Paris, je reste surpris des dimensions « presque » modeste pour un cèdre de plus de 200 ans.

  2. Le cèdre est peu exigeant, il s’adapte facilement à une grande gamme de sols et son origine montagnarde lui permet de supporter des climats plus froids, mais il reste avant tout un méridionale 🙂
    Au nord de la Loire, le manque de chaleur et de luminosité le pénalisent pour sa croissance (inversement, en dessous de 300-500m d’altitude en méditerranée, il ne donne pas de bons résultats).
    Je suis passé voir dernièrement celui d’Hauterives dans la Drôme :
    http://krapooarboricole.wordpress.com/2010/07/01/le-cedre-du-chateau-communal-de-hauterives-drome/
    Son âge n’est pas connu précisément, il est estimé entre 230 et 250 ans. Je n’en revenais pas en mesurant son tour de taille : 8,02m à 1,3m du sol !!! et une hauteur de 34,5m.
    8 m de circonf à 230-250 ans c’est la même dimension que le cèdre Gouraud dans la forêt d’Azrou au Maroc, mais… âgé de 800 ans !
    http://lestetardsarboricoles.fr/wordpress/2014/08/13/cedre-gouraud-azrou-maroc/

    Chaleur, luminosité et bon sol bien alimenté en eau et le cèdre prend des dimensions records 🙂

    Ah si Jussieu avait décidé de planter le second semis ramené (volé 😉 ) d’Angleterre à Hauterives on aurait peut-être un cèdre de 9m de circonférence !

  3. Pour le cèdre de Jussieu, sa faible croissance s’explique en partie par le fait qu’il est planté sur un monticule constitué, si mes souvenirs sont exacts, de gravats avec finalement assez peu de terre arable.
    D’une manière générale, je pense que c’est plus un question de sol et d’eau que d’ensoleillement, puisque nous avons dans le Morbihan un spécimen de 7 m de tour pour un peu plus de 200 ans (j’ai une rondelle de branche basse qui l’atteste).
    Quand à l’Angleterre elle possède aussi de très gros cèdres
    http://lestetardsarboricoles.fr/wordpress/2014/03/23/remarkable-trees-breamore-hampshire-angleterre/
    Yanick nous a aussi présenté de très gros exemplaires mais multitroncs pour le plus gros
    http://lestetardsarboricoles.fr/wordpress/2014/02/27/les-cedres-du-domaine-de-givray-liguge-vienne/

  4. Bon d’accord, s’il y a d’aussi gros cèdres dans le Nord-Ouest c’est surement plus à cause de l’alimentation en eau que de l’ensoleillement
    😉 😉 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.