Haïku de l’arbre

Haïku Tree *

de
Sunny Sital

* tous public

Je n’ai trouvé aucune information sur l’auteur de ce court-métrage d’animation qui dit juste s’être inspiré d’un Haïku de Matsuo Basho  apparaissant à la fin du film:

The shell of a cicada;
It sang itself
Utterly away.

Voici la traduction que j’en ai faite:

La mue d’une cigale,
Chante d’elle-même
Éternellement.

je suis charlie

 

Share Button

3 réflexions au sujet de « Haïku de l’arbre »

  1. Bonsoir Guy,
    Oui, une forme d’allégorie de mes sentiments du moment. Ce n’est pas toujours facile de s’exprimer quand il y a temps de violences mais la sagesse de ce court haïku et de ce court-métrage nous apaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *