Le Tilleul de Sagy (Saône et Loire), bien plus qu’un Sully !

La Bourgogne est probablement la région française à avoir conservé le plus de Tilleuls de Sully dans ses villages. Ces « vieilles écorces » ont traversé les siècles pour parvenir jusqu’à nous et s’affichent désormais comme de véritables monuments végétaux, les seuls témoins vivants de 400 ans d’histoire de la vie du village. A ce titre, ils sont souvent honorés par le label « Arbres remarquables de France » décerné par l’association ARBRES.
Mais dans le village de Sagy, l’histoire du vieux tilleul est différente, plus ancienne… et bien qu’il soit nommé le Tilleul d’Henri IV, ce n’est pourtant pas un Arbre de Sully.

Pour une fois, la date de plantation de ce vieux tilleul est connue précisément : 1551.
Est-ce qu’elle correspond à une commémoration ou un évènement particulier ? Mystère…
Une chose est sure, c’est que Le Tilleul d’Henri IV est plus ancien que l’ordonnance du ministre Sully (1600-1602), recommandant la plantation de tilleuls ou d’ormes près des églises de chaque village du Royaume de France.
Mais après vérification sur Wikipédia, on s’aperçoit en fait que le vieil arbre a été planté deux ans avant la naissance d’Henri IV (1553-1610)…  cette attribution au bon Roi Henri n’est donc pas légitime, encore une fois la légende prend le dessus sur la réalité historique !
Sa plantation a été réalisée sous le règne d’Henri II et correspond à la même année que la naissance de son 4ème fils, le futur roi Henri III… Simple coïncidence ?

Ce n’est donc ni un Arbre de Sully, ni un arbre d’Henri IV. En revanche, les habitants de Sagy lui ont attribué officiellement le titre d’Arbre de la Liberté en 1792, alors qu’il était de tradition dans les autres villages de planter un jeune arbre pour célébrer la nouvelle république.
Puis le 14 juin 1909, le tilleul âgé de 350 ans est classé site naturel en vertu de son caractère remarquable (dossier 1T279, Archives départementales de Saône-et-Loire).

En suivant son histoire, on s’aperçoit du fort attachement des habitants de Sagy pour leur vieux tilleul.
Même les enfants du village ont montré plusieurs témoignages émouvants pour le Doyen du village:
– en 1885, les 50 élèves de l’école se sont placés debout dans le creux du colosse
– plus récemment, une série de dédicaces a été laissée par les enfants sur le muret de soutènement.
En 2005, le village de Sagy reçoit même en cadeau un jeune tilleul dénommé « Arbre de la Fraternité » offert par la commune de Sagy dans le Val d’Oise. Il est planté près de la salle polyvalente.

C’est assurément un Tilleul « vedette », il apparait sur plusieurs cartes postales anciennes du début XXème siècle et a fait l’objet de plusieurs articles dans les journaux. Il est bien-sûr mentionné aussi par Alain Desbrosse, auteur du livre sur les arbres remarquables de Bourgogne.
Et pour les adeptes du geocaching, on peut même chercher une géocache bien dissimulée dans les replis de son écorce.

Avec tous ces élans de fierté et de témoignages d’admiration, on pourrait être en mesure de se demander s’ils sont vraiment justifiés… le Tilleul de Sagy est-il vraiment exceptionnel ?
La réponse est : Oui, absolument !
Et pour deux raisons :
C’est tout d’abord le plus vieux tilleul de Bourgogne et probablement l’un des plus vieux arbres de la région.
Mais c’est aussi le plus gros Tilleul bourguignon ! Certes, de peu mais les chiffres sont là pour le prouver. En Juillet 2017, son tour de taille est de 9,20m  (9,10m à 1,50m de hauteur et 12,50m à la base).  Soit, deux petits centimètres de plus que le Tilleul plantureux de Veilly en Côte-d’Or.

Quelques cartes postales anciennes du début XXème siècle immortalisent le Tilleul vedette. On remarquera que la route semblait beaucoup plus calme et permettait aux habitants de poser tranquillement sur la photo… Une tranquillité qui semble bien révolue avec l’intensité du trafic actuel. Un simple petit muret sert de bouclier au vieux Tilleul… Quel dommage qu’il ne puisse pas bénéficier d’une ambiance plus calme et sereine pour continuer à faire l’admiration des futurs générations d’écoliers de Sagy.

Share Button

3 réflexions au sujet de « Le Tilleul de Sagy (Saône et Loire), bien plus qu’un Sully ! »

  1. Magnifique colosse!
    Je voterais pour un ex aequo avec le tilleul de Veilly, un écart de 2 cm peut-être considéré comme une marge d’erreur acceptable surtout avec un printemps de plus!
    Sinon, comment connaît-on sa date de plantation ?

  2. Je n’ai pas trouvé plus d’infos sur la précision de sa date de plantation.
    Est-ce qu’elle correspond à la commémoration d’un événement particulier ?
    Peut-être qu’un lecteur averti pourra nous apporter plus de détails…

    Parmi les nombreux tilleuls bourguignons nominés, j’attribue un « Castor d’Or » à celui de Veilly dans la catégorie « silhouette colossale » et un autre à celui de Sagy dans la catégorie « histoire ». 😉

  3. Bonjour,
    Tous ces tilleuls semblent avoir été plantés vers 1598 et 1601, sur initiative de Sully, suite à la parution de l' »Edit de Nantes » instaurant la liberté de conscience et de culte entre catholiques et protestant. Le but est de réunir au pied de l’arbre LAIC et situé sur la place du village TOUTE la population pour y diffuser les informations et non pas proclamées par le curé de la paroisse du haut de sa chaire pendant la messe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.