Sauvons le chêne vert d’Henri IV du jardin public de Lannion

Au cœur de Lannion, au sein du jardin public, prospère un des plus beaux chênes verts de Bretagne. Cet arbre ancien, surnommé le chêne vert d’Henri IV, est aujourd’hui menacé par la construction d’un auditorium. Une association « Sauvons les arbres du jardin public » se mobilise depuis plusieurs mois pour la sauvegarde de cet arbre remarquable. Elle a aujourd’hui besoin de votre soutien.

Petit rappel des faits:

L’agglomération de LANNION (LTC) a obtenu du maire de Lannion un permis de construire pour la construction d’un auditorium dans le jardin public du Tribunal. Si ce projet aboutit, ce parc ancien, apprécié des lannionais, risque de disparaitre. 
Le permis prévoit en effet l’abattage de 4 arbres dont 2 centenaires. Un expert mandaté par l’association « Sauvons les arbres du jardin public de LANNION » a également montré que 8 autres arbres seraient mis en danger du fait des travaux, dont le chêne vert d’Henri IV, classé remarquable. La disparition de cet arbre ancien de 4 m de circonférence et 27 m d’envergure est inacceptable. Il s’agit du plus vieux chêne vert de Bretagne qui selon les légendes aurait été planté vers 1360 peu après la création du couvent des Augustins. Une autre légende l’associe à la guerre de religion et à Henri IV.


Le juge des référés du tribunal administratif a estimé que cette mise en danger n’était pas un élément d’appréciation du permis, susceptible de l’annuler, mais un problème d’exécution des travaux.  Il a donc refusé de suspendre l’exécution des travaux.
Il résulte de cette décision du Tribunal que la responsabilité de l’abattage des arbres est maintenant détenue par le maire de Lannion. Il en va de sa décision de prendre ou pas un arrêté pour fermer le jardin aux fins d’abattage des arbres. Le maire n’a pas accepté quelconque entretien à ce sujet, répondant « qu’il ne s’exprimerait pas publiquement avant le jugement. » Nous ignorons la signification exacte de ces termes.

L’association est dans un grand désarroi et a besoin de votre appui pour tenter de lui faire entendre raison. Pour ce faire, nous invitons les lecteurs des Têtards arboricoles à envoyer un mail au maire de Lannion à l’adresse suivante => technique@lannion.bzh

Voici une suggestion de message : Monsieur le Maire, j’ai appris que le chêne vert remarquable de Lannion, le plus ancien de Bretagne, était menacé par la construction d’un projet immobilier. Cet arbre, au même titre que le patrimoine bâti historique de Lannion et du Trégor, constitue un héritage : il fait partie de notre histoire. Il mérite d’être sauvegardé. A ce titre, je vous invite à annuler l’exécution des travaux d’urbanisation du parc du Tribunal.

Vous pouvez également signer la pétition en ligne : https://www.change.org/p/lannion-tr%C3%A9gor-communaut%C3%A9-non-%C3%A0-l-abattage-des-arbres-du-jardin-public-de-lannion

Share Button

24 réflexions sur « Sauvons le chêne vert d’Henri IV du jardin public de Lannion »

  1. Il est temps de considérer que certains arbres doivent être pris en considération au même titre que des bâtiments historiques , le chêne vert de Lannion est un arbre remarquable.Il faut tout faire pour le sauver!
    Je pense pour ma part qu’un courrier au Maire serai de nature à lui faire prendre conscience que l’on ne peut plus mener un projet, sans considérer les arbres ou le patrimoine arboré dans les réflexions préliminaires . Cela facilitera la tache de tous. Je lui envoie un courrier.
    les réseaux sociaux ont aussi leur rôle à jouer.
    Guy Bernard

  2. Très « ancien monde » ce projet urbanistique. Dans le contexte de changement climatique, urbaniser des espaces verts situés en plein centre-ville laisse songeur, sans parler de l’aspect patrimonial de ces arbres anciens. Pour connaitre le coin, la ville de Lannion ne regorge pas de parcs et jardins en son centre, par contre des bâtiments et commerces inoccupés sont disponibles en nombre ! C’est eux qu’il faut utiliser pour installer un auditorium et pas l’espace situé autour d’un chêne vert pluricentenaire !
    Fred

  3. Bonjour, je viens de lire avec une grande stupéfaction cet article sur le chêne vert de Lannion. Je ne comprend vraiment pas ce qui motive la communauté d’agglomération de Lannion de massacrer un si beau monument de la nature qui devrait être classé comme un monument historique.
    Encore une preuve que l’écologie et la politique sont deux choses encore opposées.
    Nous avons besoin de cet arbres et de tous ceux qui ont traversé des périodes mouvementées de notre histoire.
    Ces colosses furent préservés des coups de haches de quelques fadas en manque de bois d’ouvrage ou de chauffage…
    Respect et humilité voilà ce qui devrait traverser la tête de ces ingénieurs, techniciens et politiques.

  4. Nos arbres ont bien plus de valeurs que tout ce qui génèrent du profit…. Les arbres font partie de notre patrimoine et la valorisent en créant de la biodiversite et purifient notre oxygène et enrichissent la terre à chaque saison automnale. Nos arbres sont nos racines tels une généalogie. Protégeons notre patrimoine floral. Sami CHAFFAR

  5. Il en existe que très peu dans les Côtes d’Armor, des Chênes Vert.
    Je souhaite que la personne qui laissera toucher une seule de ces racines soit maudite, celui qui mettra en péril cet arbres et les autres soit maudite.

  6. Merci pour votre soutien
    Pour information, une cérémonie druidique aura lieu samedi 9 novembre prochain à 14h30 au parc du tribunal de Lannion pour protéger le chêne vert.
    Avis aux amateurs….
    L’hermine masquée

  7. Les arbres sont des êtres d’une grande importance , plein de connaissance . Comment peux t’on décider de la vie ou la mort de ces êtres .
    jusqu’a quand l’humain va t’il tout détruire . La superficies d’un département Français disparait tout les ans sous le béton ou le goudron. Un espace comme celui là doit être protégé .

  8. On nous chante sur tous les airs possibles ( y compris sur biniou), il faut protéger la nature, mais l’on va abattre une série d’arbres dont un multi centenaire pour faire un splendide mausolée au roi béton- auditorium, comme s’il n’y avait pas d’autres endroits sur les landes entourant Lannion ;un futur festival en vue ? enfin , on marche sur la tête . Que l’Ankou vous patifole …

  9. Ce n’est pas envisageable ! Ce parc est tellement agréable ! Et abattre le plus vieux
    chêne de Bretagne même pas concevable
    par ces temps de destruction massive soyez
    de ceux qui conservent le plus noble des
    Patrimoine , la nature et les arbres pour nos descendants … merci pour nous , merci pour
    Eux !

  10. J’habite Pleurtuit (35), mais je soutiens totalement votre action. La nature est trop fragile pour en détruire ses piliers. Ce vieux chêne mérite de vivre et de veiller sur nous et nos futures générations. Pourquoi ne pas choisir un autre endroit pour construire cet auditorium ?

  11. Nous ne pourrons plus vivre très longtemps sans l oxygène des arbres..
    Ils sont vivants comme nous..
    S interfèrent…
    Lorsque je sens ce qui se passe en forêt amazonienne que j’ai vue dedans les rivières et arbres..J’ai bien de la peine
    Même à côté de chez moi on coupe des dizaines d arbres pour construire..
    Alors qu’il y a déjà trop de logement,un paradoxe.
    Plantons des millions d arbres au lieu de les enlever. Je suis consciente qu’il faut enlever le bois mort et parfois en déterrer pour donner de la force et de la lumière aux autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.