Le vénérable charme fastigié de Rouen, Seine-Maritime

Deuxième arbre remarquable du square Verdrel de Rouen [1] [2], ce charme naturellement fastigié a été découvert en 1850 à Bois-Guillaume qui se situe au Nord de Rouen. A l’époque les charmes fastigiés étaient très rares, c’est pourquoi il fut décidé en 1885 de le transplanter en face du musée des beaux arts de Rouen ; dans le jeune Jardin de Solférino d’alors qui entamait cette année là ses 22 ans d’existence.

Charme square Verdrel Levillain Damien (7) Lire la suite

Share Button

Hêtre pourpre à Rouen, Seine-Maritime

Retour aux sources ! La campagne normande devenant parfois trop lointaine, errer dans les rues du centre d’une grande ville comme Rouen réserve également son lot de surprises. A deux pas du cœur historique de l’agglomération, le square Verdrel est un bijou arboré de 9000m² enclavé entre plusieurs artères très passantes.

Cet espace vert inauguré voici 151 ans était à l’origine nommé Jardin Solférino, il fut rebaptisé en 1926 square Verdrel (du nom d’un ancien maire de Rouen) ; et est notamment composé d’un plan d’eau garni d’un bel enrochement naturel. Ce travail a été rendu possible par la proximité de sources déjà utilisées dans l’ancien quartier des Tanneurs, détruit car insalubre.

Hêtre square Verdrel Levillain Damien (9) Lire la suite

Share Button

L’if chevelu de Bazoques, Eure

Dans cet article, j’ai le plaisir de vous dévoiler un Taxus dont les dimensions du houppier sont plus que généreuses pour sa taille. Direction Bazoques donc, au beau milieu d’un « champ d’ifs », puisque j’en ai répertorié pas moins d’une dizaine dans un mouchoir de poche géographique…

If Bazoques Levillain Damien (3) Lire la suite

Share Button

L’if de Saint-Laurent-des-grès, Eure

Restons aux confins de la Normandie profonde avec cet if de l’Eure niché à quelques centaines de mètres du Calvados, à deux kilomètres de l’if de La Folletière-Abenon, ou également à six kilomètres de l’Orne.

If Saint Laurent des grès Levillain D (1) Lire la suite

Share Button

Labellisation du poirier et du parc du château d’Acquigny, Eure

Labellisation poirier Acquigny (2)

Ce samedi 14 juin 2014, l’association A.R.B.R.E.S. a labellisé comme arbre remarquable un poirier palissé du château d’Acquigny [1] [2] ; et dont les propriétaires Bertrand et Agnès d’Esneval disent ceci à son propos :

« Ce poirier palissé daterait de la création du potager dont les murs ont été construits en 1745 par Pierre Robert le Roux d’Esneval, Président à mortier au Parlement de Normandie, connu sous le nom de monsieur d’Acquigny. Nous avons d’autres poiriers intéressants du 18ème siècle dans ce potager-verger avec 15 ou 20 branches… » Lire la suite

Share Button