Le vénérable charme fastigié de Rouen, Seine-Maritime

Deuxième arbre remarquable du square Verdrel de Rouen [1] [2], ce charme naturellement fastigié a été découvert en 1850 à Bois-Guillaume qui se situe au Nord de Rouen. A l’époque les charmes fastigiés étaient très rares, c’est pourquoi il fut décidé en 1885 de le transplanter en face du musée des beaux arts de Rouen ; dans le jeune Jardin de Solférino d’alors qui entamait cette année là ses 22 ans d’existence.

Charme square Verdrel Levillain Damien (7) Lire la suite

Share Button

Tulipier de Virginie des Roches-Blanches, Le Pin (Deux-Sèvres).

En novembre dernier je me suis rendu au 9ème festival de la Haie organisé par l’association Bocage Pays Branché. Cette association œuvre entre autre pour la sauvegarde et la replantation de haies, principalement sur le nord-est du département des Deux-Sèvres. Le programme du samedi comportait une animation démonstration de plessage qui m’intéressait tout particulièrement.  C’est lors de ces démonstrations qui se déroulaient sur  le site classé des Roches-Blanches que je découvris un tulipier de Virginie aux dimensions exceptionnelles.

Tulipier - Le Pin - Deux Sèvres  04 © Yanick Lire la suite

Share Button

Le charme du manoir de Quengo à Rohan, Morbihan

Au manoir de Quengo à Rohan pousse un charme qui est le modeste cousin des tilleuls à danser. Charme de Rohan, Morbihan Yannick Morhan (5)

Lire la suite

Share Button

Les deux Charmes têtards des Effres, Secondigny, Deux-Sèvres

Combien de fois suis-je passé devant ces charmes sans même les remarquer ? Plusieurs dizaines sans aucun doute. Et puis, il a fallu qu’un jour j’y repasse et que cette fois-ci ce ne soit pas moi qui tienne le volant. Ma femme n’aime pas conduire, mais quand j’ai un orteil cassé, elle n’a pas le choix. Et grâce à cela, mon regard a pu enfin prendre le temps de remarquer dans cette haie bocagère ce qui ne pouvait être que de beaux charmes têtards. Ceci dit je ne vais pas me casser un orteil tous les quatre matins pour le plaisir de découvrir de telles merveilles. J’adore les arbres mais je ne suis pas maso.

 

Charmes des effres 01 © Yanick

 

Lire la suite

Share Button

Charme têtard de L’IFFCAM, Coutière (Deux-Sèvres)

Entre passionnés de nature et particulièrement d’arbres; j’ai pris l’habitude d’échanger des sorties découvertes prétextes à la rencontre et au partage de bons moments en plein air. Sophie Arlot que j’avais rencontrée lors des vacances de Noël et à qui j’avais fait découvrir un de mes petits coins secrets de Gâtine devait me renvoyé la balle.

charme IFFCAM 03 © Y@nick

Rendez-vous était donc pris sur le parking de lIFFCAM non loin du chêne de la PrennerieL’objectif de cette sortie était la visite d’un petit bois féerique de chênes et de charmes. Mais ceci fera l’objet d’un prochain reportage car je lui avait demander auparavant de me montrer un charme dont j’avais entendu parler sur l’enceinte de l’IFFCAM et dont elle ne pouvait ignorer la localisation. Lire la suite

Share Button

Charmes têtards ,Sepvret (Deux-Sèvres).

Un bon nombre d’entre vous n’auront certainement pas oublié cette incroyable rangée de charmes à Vernoux-en-Gâtine. Et bien, j’ai par hasard découvert sa petite sœur. Pas en Gâtine cette fois-ci, mais plutôt en pays Mellois sur la commune de Sepvret. Ce nom vous rappelle quelque chose ? C’est sur cette commune que se trouve aussi le chêne de Fombédoire.

Charme Sepvret 01

A l’époque, j’avais repéré quelques belles haies que je n’avais malheureusement pas eu le temps d’approcher. Mais j’avais punaisé le lieu sur mes cartes et au printemps dernier  y suis retourné.

Lire la suite

Share Button