L’un des plus imposants cèdres de l’Himalaya de France, Dinan, Côtes d’Armor

Réédition

Parmi les espèces de cèdres introduites en France au cours des siècles passées, le cèdre de l’Himalaya est probablement le plus méconnu. Pourtant, certains sujets, comme celui de Dinan au Jardin Anglais, peuvent atteindre des dimensions toutes aussi impressionnantes que les plus vieux cèdres de l’Atlas ou du Liban « européens ».

Lire la suite

Share Button

BEARN. Sur quelques découvertes remarquables en matière de dendrologie…Partie 1 Les Géants

Article mis à jour (nouvelles photos et mesures)

Lorsqu’il y a une dizaine d’années j’ai commencé à m’intéresser aux arbres remarquables de ma région, ce fut d’abord par le biais de ceux que je pouvais observer depuis la route qui menait de mon domicile à mon lieu de travail. Puis les randonnées en moyenne montagne ajoutèrent à ma curiosité. C’est ainsi qu’au fil des années je constituai un fichier de plus en plus fourni, qui finit par attirer l’attention de quelques notables locaux, lesquels pillèrent mes données et se les attribuèrent. Aujourd’hui, télémètre en main je vérifie ou corrige mes anciennes mesures et suis en mesure, toujours provisoirement bien sûr, de vous exposer mes découvertes les plus remarquables. Je me suis tout d’abord intéressé à la hauteur des arbres, plus récemment à leur âge et à leur circonférence. Question hauteur, en Béarn nous sommes servis! Abondance de rivières, humidité, fonds de vallées encaissées, densité des futaies… Toutes les conditions sont réunies.

platane-51-m-pau-parc-du-chateau

PLATANE 51 m PAU-Parc du Château

Lire la suite

Share Button

Les arbres de la bambouseraie d’Anduze, Gard

On ne présente plus la Bambouseraie d’Anduze.
La réputation de ce jardin exotique a largement dépassé les frontières du département. Il est devenu au fil du temps une attraction majeure pour les visiteurs de passage dans les basses Cévennes (d’ailleurs, le prix du billet d’entrée est à la hauteur de son succès…).

Si le bambou est roi sur cette terre fertile depuis maintenant plus de 150 ans, quelques arbres dispersés dans le jardin méritent également d’être admirés. Ils bénéficient eux aussi de conditions de croissance exceptionnelles et ont atteint des dimensions surprenantes. A tel point que deux d’entre eux pourraient être les plus gros représentants de leur espèce en France.

bambouseraie-anduze10bambouseraie-anduze11 Lire la suite

Share Button

Les Ginkgos du frère de l’Empereur, St-Sulpice-Laurière (Hte Vienne)

Réédition de l’article suite au piratage.

N’espérez pas trouver dans cet article des arbres aux dimensions exceptionnelles !
Et si je vous disais qu’il ne s’agit que d’une simple rangée d’arbres sur le parking d’une petite gare du Limousin, vous pourriez bien être déçu et bouder l’article.
Mais pas du tout ! Derrière cet alignement presque ordinaire se cache une histoire absolument incroyable ! Ces arbres sont intimement liés à l’arrivée du chemin de fer dans le sud-ouest de la France…
ginkgo-empereur1 Lire la suite

Share Button

Les « chichis » du Ginkgo d’Annecy, Hte-Savoie

Parmi les arbres les plus étranges, le Ginkgo biloba pourrait bien avoir la médaille d’or (et le Wollemia nobilis la médaille d’argent).

Cette espèce préhistorique, apparue 40 millions d’années avant les dinosaures, possède de multiples particularités végétatives et reproductrices. Mais l’une d’entre elles est rarement observée sur nos Ginkgos européens.
Il s’agit de l’apparition des « chichis », d’étranges protubérances ressemblant à des stalactites sur le tronc ou les branches des vieux ginkgos.
Celui des Jardins de l’Europe sur les bords du lac d’Annecy, est absolument remarquable par ce phénomène.

castor-ginkgo-biloba-annecy2 Lire la suite

Share Button

Le Gingko géant de Takayama, Japon

Troisième étape des aventures nipponnes de Rémy (1)(2), qui nous fait découvrir un colosse vénérable et vénéré…Le Gingko géant de Takayama, Japon, Rémy  Canavesio (8)

Bien qu’étant située au cœur d’un environnement fort agréable, coincée entre les Alpes Japonaises et la région de Shirakawa-Go (patrimoine mondial de l’UNESCO), la petite ville de Takayama reste en marge du principal flux de touristes venus de l’étranger.

Lire la suite

Share Button

Quelques arbres de Tokyo, Japon

Pour sa première contribution, Rémy nous avait présenté un beau cèdre isérois (ici). Avec ce second article, il nous emmène en Asie de l’Est, où la culture e l’arbre est bien différente de la notre. Une véritable invitation au voyage!

Le pin noir du jardin Hamarikyu (à deux pas du marché au poisson de Tsukiji)

A l’occasion d’un séjour au Japon réalisé pour les fêtes de fin d’année, j’avais bon espoir de tomber au hasard de mes pérégrinations sur quelques vénérables spécimens. Je savais l’archipel riche d’une culture (le shintoïsme) portant naturellement les japonais vers la divination des esprits de la nature. Un petit tour sur Internet confirmait l’existence d’un superbe potentiel, notamment autour de deux espèces reines : le Gingko biloba et le Cryptomeria japonica (souvent appelé Cèdre japonais). Mon voyage vers cette planète scintillante mais lointaine qu’est le Japon n’était pas dédié à la recherche de ces arbres et mon parcours ne fut pas dicté par cette quête particulière, bien que ce fut fort tentant. Quoi qu’il en soit, et malgré l’absence de recherches spécifiques, le Japon révéla un potentiel qui dépassait largement toutes mes espérance, et dans ce domaine comme dans bien d’autres, l’archipel mérite plus que jamais son surnom de Grande Bretagne de l’Asie…

Le pin noir du jardin Hamarikyu Tokyo, Japon Remy Cavanesio (2)

Lire la suite

Share Button