Les tamaris sauvages du Mas Larrieu, Pyrénées-Orientales

Réédition de l’article suite au piratage.

C’est en lisant l’article de Mickaël sur les tamaris bretons de Kerlouan que je me suis souvenu de ma rencontre avec de beaux spécimens sauvages dans la Réserve Naturelle du Mas Larrieu sur la côte catalane. En fait, j’ai découvert cet espace sauvage par hasard au printemps 2015, alors que je cherchais un accès direct à la mer… Mais j’ai rapidement compris tout le potentiel du site. Je me suis alors immédiatement délesté de tout mon matériel de plage pour partir à la recherche de tamaris spectaculaires pouvant rivaliser avec les champions déjà présentés sur le blog. Et je n’étais pas au bout de mes surprises, ma ballade dans les dunes m’a permis également de faire une autre rencontre arboricole inattendue…
mas-larrieu1 Continuer la lecture

Share Button

Un Orme sous perfusion à Villesèquelande, Aude

Réédition de l’article suite au piratage.

Après le majestueux Orme du Causse Méjean (le plus bel arbre de Lozère à mes yeux) puis du regretté Orme de Poilhes dans l’Hérault, il convenait de  compléter la trilogie des Ormes de Sully Spécial Languedoc (avant la fusion de la région…) par le très singulier Orme de Villesèquelande, tout près de la cité médiévale de Carcassonne.
villesequelande1 Continuer la lecture

Share Button

Hommage à l’Orme Sully de Poilhes, Hérault

En 2004, un jeune apprenti passionné d’arbres me faisait découvrir un vieil Orme dans le petit village de Poilhes. Un magnifique Arbre de Sully trônant depuis 400 ans comme le veut la tradition sur la place de la Mairie.
J’immortalisais l’instant avec mon apprenti posant fièrement près de sa découverte.
Puis les années ont passé… et finalement je ne suis retombé sur cette photo que dernièrement. J’avais totalement oublié ce Sully.
Pourtant, il est fort probable qu’il soit l’un des derniers représentants de cette époque dans le département de l’Hérault.
Onze ans plus tard, j’étais curieux de savoir ce qu’il était devenu…

Orme-de-Sully-2004 Continuer la lecture

Share Button

L’Orme champêtre du causse Méjean, Lozère

Continuons notre ballade caussenarde dans le Grand-Sud.
Nous avions débuté avec les pins de la liberté du Causse du Larzac, puis l’alisier blanc du Causse de Sauveterre, cette fois-ci je vous propose de monter sur le causse le plus haut et certainement le plus sauvage entre gorges du Tarn et de la Jonte : le Causse Méjean.
Il faut se rendre dans le minuscule village de St-Pierre-des-Tripiers pour y découvrir un véritable trésor… arboricole ! Il s’agit d’un Orme champêtre colossale, d’une vigueur incroyable.
A mes yeux, c’est l’arbre le plus exceptionnel de toute la Lozère, même si je suis loin d’avoir parcouru en détail toutes les immensités sauvages de ce département.

Orme-champetre-st-pierre-des-tripiers06

Continuer la lecture

Share Button

Le Parc du Château de Vizille, Isère

Ras-le-bol de la montagne ? Besoin de se mettre au vert ?
C’est le moment de filer au Domaine de Vizille, à seulement 20 minutes de Grenoble. Et en bonus, vous retrouverez la joie de rouler sur une route plate et sans virage, un exploit en Isère !
A votre arrivée côté ville, il faudra franchir l’une des petites portes du mur d’enceinte pour découvrir l’immensité du parc qui s’offre à vous : d’infinies pelouses, des petits bosquets, une vaste forêt, un jardin à la française, des rivières, une cascade, un majestueux plan d’eau et tant d’autres choses…
Voilà l’assurance d’une sortie dominicale réussie pour toute la famille !

vizile1 Continuer la lecture

Share Button