Le peuplier noir « la Pouplie » de Boult-sur-Suippe, Marne

Les articles de Yanick [1][2] m’ayant mis l’eau à la bouche, j’avais envie d’aller à la rencontre d’un peuplier colosse depuis un bon moment.

Peuplier noir la pouplie Boult-sur-Suippe, Marne, Yannick Morhan (10)

Lire la suite

Share Button

Encore une ruine de Peuplier, St Laurent-de-Carnols, Gard

Je reprends ici l’expression « ruine de peuplier » utilisée par Yannick pour présenter son vénérable peuplier meusien. Même si ce peuplier gardois ressemble plus au peuplier d’Italie de Doys déniché par Gilles, le stade de « ruine » n’est plus qu’une question de temps…
Voici une tranche de vie populicole qui pourrait se résumer par :

 « Grandeur et décadence d’un peuplier géant »

peuplier-noir-St-Laurent-de-Carnols1 Lire la suite

Share Button

La place du village de St-Michel-de-Chabrillanoux, Ardèche

En quittant le châtaignier de l’Hermet, je pensais en avoir fini avec les arbres d’exception en Ardèche. Mais une surprise de taille m’attendait dans la traversée du petit village de St-Michel-de-Chabrillanoux.
Un petit hameau de 300 âmes (perdues) sur les hauteurs de Privas. Tout ce qu’il y a de plus ordinaire en Ardèche…
Pourtant, sa minuscule place de village est absolument exceptionnelle… « arboricolement » parlant !

L’un des plus vieux robiniers de France, un marronnier gigantesque et une étrange malédiction sur des arbres de la Liberté… le tout concentré sur moins de 100m !
Époustouflant !

st-michel-de-chabrillanoux93

Lire la suite

Share Button

Le peuplier d’Italie de Doys, Garigny, Cher

Voici le peuplier d’Italie le plus imposant que je connaisse. Il est assez rare d’en trouver de si vieux. [1], [2], [3]. Son histoire doit être longue et tourmentée. Malheureusement elle m’est inconnue. Son gros tronc fendu par le milieu impressionne. C’est un arbre de compte de fées, garni de lutins !

Peuplier de Doys, Gilles 01Malgré son état sanitaire général laissant plus qu’à désirer, il est puissant et plein de vie. Il lui en a fallu de la ressource pour en arriver là ! Quel peut bien être le secret de son aspect ? Lire la suite

Share Button

Ruine de peuplier noir à Bras-sur-Meuse, Meuse

Philippe Rabillat, par le biais de Y@nick, nous avait présenté ce qui pourrait-être le « top trois » des peupliers noirs français (ici)! J’apporte aujourd’hui ma modeste contribution à cette catégorie avec un spécimen que j’ai entrevu pour la première fois en novembre 2013, le peuplier de Bras-sur-Meuse.

peupliers noirs, Bras-sur-Meuse, Meuse, Yannick Morhan (3)

Situé en bord de Meuse sauvage (non canalisée), les inondations ne m’avaient pas permis alors de l’approcher, je craignais d’avoir louper ma chance de le voir encore en vie!

Lire la suite

Share Button