Béarn, partie 2 : Les obèses

Le champion régional des  »mammouths » est assurément le châtaignier de Lys, à l’Est de l’entrée de la vallée d’Ossau  : haut de seulement 14 m, son diamètre maximum atteint 4,30 m et sa circonférence 11,30 m  ! Il est agé de 500 à 1000 ans. Il se situe à l’entrée de la ferme Caillau. A quelques mètres de lui, un autre châtaignier, haut de 17 m et âgé de 200 à 600 ans, se dresse fièrement sur ses 7,85 m de circonférence. Plus à l’Est, à Asson (ferme Laborde, propriétaire Jean Pédestarrès), un autre châtaignier de 17 m de haut se distingue par ses 9m de tour. Il a entre 400 et 800 ans.

Lire la suite

Share Button

l’Ogre du Verney à Chambéry, Savoie

Le Ptérocaryer est une espèce assez fréquente dans nos parcs et jardins.
On le repère facilement en avril avec son impressionnante floraison vert-jaune pendante au bout des tiges. Mais il a un gros inconvénient… C’est un arbre qui devient vite imposant. De forme souvent anarchique, il a tendance à prendre beaucoup de place. De grosses branches partent fréquemment dès la base du tronc et viennent concurrencer la tige principale.
Est-ce pour son côté peu esthétique que cette espèce n’a jamais été présentée dans nos blogs arboricoles ?
En tout cas chez les Têtards, il n’y a pas de délit de faciès, tous les ligneux sont les bienvenus (même des nains accrochés la tête en bas sur des falaises, lol) !
Il était temps de lui consacrer un article afin de rendre hommage à un arbre qui mérite aussi sa place parmi les Remarquables !

Pterocarya-chambéry5 Lire la suite

Share Button