La drôle d’histoire du séquoia de Banassac (Lozère)

Dans son ouvrage sur les Arbres remarquables de Lozère, Jean-Pierre Lafont nous raconte l’histoire étonnante de ce séquoia oublié sur un quai de gare et devenu 100 ans plus tard, un Géant parmi les géants. Quelle magnifique revanche sur la vie !

Lire la suite

Share Button

Découverte de sapins d’Espagne dans la Vienne/Chapitre I : L’étonnant duo de Gouex

Après le séquoia record de Bénévent, Aurélien nous dévoile deux spécimens de Sapin d’Espagne tout simplement exceptionnels… Un premier est présenté dans cet article et le second est programmé pour mardi, il faut bien faire durer le plaisir…

Passionné d’arbres, je participe au recensement des séquoias dans la Vienne via le site sequoias.eu.
Parfois, alors que je « chasse » ces conifères dans le paysage en tâchant de repérer leurs cimes qui dépassent souvent du reste, il m’arrive de rencontrer par hasard d’autres espèces qui, de par leur taille ou leur forme particulière, attirent le regard.
Ayant encore peu de connaissances en dendrologie, j’essaie autant que possible de récolter des photos et informations sur ces arbres remarquables.
Voici donc deux chapitres dédiés à deux sapins d’Espagne de la Vienne, l’un en compétition avec un séquoia voulant toucher le ciel, l’autre énorme et original…mais condamné.

L’étonnant duo de Gouex

C’est dans une petite ville sympathique de la Vienne (prononcez « Goué») qu’une mairie se distingue de par son parc public étonnamment bien arboré. A mon arrivée, ce sont des cimes de peupliers qui se dévoilent en hauteur, puis celle d’un conifère, particulièrement haute mais qui n’est apparemment pas celle d’un séquoia. Mais voilà qu’en contournant la silhouette, une autre se détache de celle-ci. Un séquoia géant apparaît alors aux cotés d’un curieux conifère qui, je le découvrirai plus tard, se trouve être un sapin d’Espagne. Alors que je ne connaissais pas encore l’espèce que je suis en train de décrire, je contemplais avec admiration ce duo d’une hauteur vertigineuse et je me faisait remarquer que la forme de cet étrange conifère semblait épouser son voisin le séquoia en se courbant gracieusement contre lui. Lire la suite

Share Button

Un Séquoia géant atypique en Haute-Provence

Je profite de l’actualité du moment portant sur la découverte du plus gros séquoia français en Creuse, pour vous présenter un séquoia provençal atypique.

Les séquoias géants sont peu fréquents dans le sud-est de la France, ils souffrent de la faible humidité atmosphérique et des périodes de sécheresses prolongées. Malgré tout, ils peuvent trouver des compensations pour assurer leur croissance lorsqu’ils sont placés dans des conditions particulières (altitude, proximité immédiate d’un cours d’eau…).
C’est le cas de la petite commune de Reillanne où un drôle de séquoia profite d’une situation particulière pour atteindre des dimensions inhabituelles dans cette région.

Lire la suite

Share Button

Découverte du séquoia géant de Bénévent l’Abbaye, Creuse

Les grosses chaleurs estivales sont passées, le blog sort de sa torpeur grâce à Aurélien, séquoia-hunter, qui nous avais déjà fait découvrir un cèdre monumental.

En juin 2018, un nouveau record de circonférence tombe avec la mise au jour d’un séquoia géant déjà inventorié. C’est officiel, le monumental « général de Chalus » est détrôné. Rencontre avec un arbre remarquable planté quelque part dans les terres riches de la Creuse.

Victor et moi-même sommes recenseurs de séquoias et nous œuvrons pour l’inventaire des séquoias géants de France accessible à tous sur sequoias.eu, qui compte cette année plus de 15000 arbres répertoriés sur tout le territoire. Lire la suite

Share Button

Portrait d’un champion auvergnat : le Séquoia de Lapte (Haute-Loire)

Je vais peut-être choquer certains lecteurs, mais j’avoue qu’à mes yeux, les séquoias géants se ressemblent un peu tous…
Il faut bien reconnaitre que nos vieux séquoias français, largement plantés comme marqueur social de prestige depuis les années 1860, présentent souvent la même allure et de ce fait, peuvent manquer de « personnalité ».
Alors pour faire d’un Géant californien un vrai champion, que l’on qualifiera d’Arbre d’exception, il faudra qu’il présente un grand « plus » pour se distinguer de ses confrères.
Vous verrez dans cet article, que celui du Château de Lapte rempli tous les critères d’un grand champion !

Lire la suite

Share Button