BEARN. Sur quelques découvertes remarquables en matière de dendrologie…Partie 1 Les Géants

Article mis à jour (nouvelles photos et mesures)

Lorsqu’il y a une dizaine d’années j’ai commencé à m’intéresser aux arbres remarquables de ma région, ce fut d’abord par le biais de ceux que je pouvais observer depuis la route qui menait de mon domicile à mon lieu de travail. Puis les randonnées en moyenne montagne ajoutèrent à ma curiosité. C’est ainsi qu’au fil des années je constituai un fichier de plus en plus fourni, qui finit par attirer l’attention de quelques notables locaux, lesquels pillèrent mes données et se les attribuèrent. Aujourd’hui, télémètre en main je vérifie ou corrige mes anciennes mesures et suis en mesure, toujours provisoirement bien sûr, de vous exposer mes découvertes les plus remarquables. Je me suis tout d’abord intéressé à la hauteur des arbres, plus récemment à leur âge et à leur circonférence. Question hauteur, en Béarn nous sommes servis! Abondance de rivières, humidité, fonds de vallées encaissées, densité des futaies… Toutes les conditions sont réunies.

platane-51-m-pau-parc-du-chateau

PLATANE 51 m PAU-Parc du Château

Lire la suite

Share Button

L’étrange If du Château de La Motte-Feuilly, Indre

J’ai profité d’être en transit par le Berry pour faire quelques haltes arboricoles. Et pour assouvir ma quête de beaux ligneux, j’utilise un outil précieux : la carte des arbres labellisés de l’Association A.R.B.R.E.S.
Certains d’entre eux se trouvent sur des propriétés privées et leur visite ne peut se faire sans la permission des propriétaires. Mais au Château de La Motte-Feuilly, la chance m’a souri ! Les deux jardiniers s’activant sur ce vaste domaine m’ont laissé gentiment vadrouiller dans le parc avec ma sacoche du parfait chasseur d’arbres.

La région possède un incroyable gisement de châteaux et monuments historiques. Celui du minuscule village de La Motte-Feuilly, n’est pas le plus spectaculaire, ni le plus ancien et encore moins le plus réputé. Malgré tout, ce château berrichon présente un grand intérêt pour les historiens de la région… et pour les passionnés arboricoles que nous sommes, le parc offre une curiosité bien singulière.

if-label-la-motte-feuilly1 Lire la suite

Share Button

L’arbre sanglant, Vienne-le-Château, Marne

Réédition suite au piratage (tout n’est pas encore à jour!) avec ajout de cartes postales anciennes.

Le magnifique tulipier de Virginie de Vienne-le-Château fait partie des arbres liés à l’histoire de la Première Guerre Mondiale.

tulipier-arbre-sanglant-vienne-le-chateau-marne-yannick-morhan-1

Lire la suite

Share Button

Le Tulipier hors-norme d’Albine, Tarn

J’ai profité d’un passage dans le Tarn le mois dernier pour rendre visite à un arbre exceptionnel repéré sur le site Arbres Monumentaux. Un Tulipier de Virginie aux dimensions incroyables situé dans un petit village que j’avais pourtant maintes fois traversé sans jamais le remarquer…
Sa rencontre s’est révélée à la hauteur de mes espérances : SURPRENANTE !

Tulipier-virginie-albine07 Lire la suite

Share Button

L’arboretum de la Vallée-aux-Loups, Chatenay-Malabry, Hauts-de-Seine

Un reportage de Nicolas qui complète la visite de l’arboretum débutée avec Guy qui nous avait présenté le cèdre pleureur (ici).
Je me suis rendu à Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine). C’est un véritable havre de verdure aux portes de Paris. On y trouve l’arboretum de la Vallée aux Loups, lui-même inclus dans le domaine de Chateaubriand.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’arboretum regorge de spécimens rares, dont beaucoup contemporains de Chateaubriand. Le célèbre écrivain romantique du 19ème siècle a acquis le domaine en 1807 à son retour d’un long périple en Amérique et en Orient et y a planté beaucoup d’arbres rencontrés lors de son voyage, (cèdre du Liban, cyprès chauve, catalpa…).

Lire la suite

Share Button

Le Tulipier de Virginie de Guingamp, Côtes d’Armor

Pour faire suite à l’article de Y@nick sur le Tulipier des Roches-Blanches dans les Deux-Sèvres.

Je vous présente le Tulipier du château des Salles à Guingamp dans les Côtes-d’Armor.

tulipier  cir 5.70mL’arbre a dû connaitre quelques avanies au court de sa vie: une grande cicatrice sur les premiers mètres de son tronc, un lierre l’envahissait jusque récemment.

Lire la suite

Share Button

Tulipier de Virginie des Roches-Blanches, Le Pin (Deux-Sèvres).

En novembre dernier je me suis rendu au 9ème festival de la Haie organisé par l’association Bocage Pays Branché. Cette association œuvre entre autre pour la sauvegarde et la replantation de haies, principalement sur le nord-est du département des Deux-Sèvres. Le programme du samedi comportait une animation démonstration de plessage qui m’intéressait tout particulièrement.  C’est lors de ces démonstrations qui se déroulaient sur  le site classé des Roches-Blanches que je découvris un tulipier de Virginie aux dimensions exceptionnelles.

Tulipier - Le Pin - Deux Sèvres  04 © Yanick Lire la suite

Share Button