[ Alerte dépérissement ] Le Hêtre pourpre du Parc de la Pépinière à Nancy

Alerte ! Alerte ! Nouvelle alerte inquiétante de dépérissement !
Après le Chêne St Louis des Monts du Lyonnais (finalement mort à l’été 2017), le Marronnier de Vézac dans le Cantal, considéré comme l’un des plus gros et plus anciens marronniers de France (pas de nouvelles récentes depuis l’alerte lancée en 2015…), cette fois-ci il s’agit d’un autre arbre remarquable emblématique : le gros Hêtre pourpre du Parc de la Pépinière à Nancy.
Mais à la différence des deux alertes précédentes, des mesures de surveillance et de prévention sont en cours… alors, gardons un petit espoir de continuer à le voir verdir, ou plutôt rougir, encore quelques printemps…

Lire la suite

Share Button

Vetcert : un programme européen sur la gestion des arbres anciens

Un nouveau programme d’échange européen Vetcert (Certified veteran tree specialist), réunissant dix partenaires, vient de démarrer. Il vise l’élaboration d’un savoir faire et d’un module de formation sur la gestion des arbres anciens à l’échelle européenne. A ce stade du projet, une enquête européenne disponible dans cet article est en cours.

Lire la suite

Share Button

MOOC Anatomie du bois

Voici un MOOC original et gratuit qui vous fera découvrir l’anatomie du bois. A raison de 5 heures de cours hebdomadaire, pendant 5 semaines, vous découvrirez la structure cellulaire du bois et apprendrez à identifier les différentes essences de bois à deux échelles différentes, celle du microscope et celle de notre œil.

Pas question ici de se promener dans les bois, mais dans LE BOIS.

N’hésitez pas à vous inscrire: Fun Mooc Anatomie du bois

 

Share Button

Les arbres de la bambouseraie d’Anduze, Gard

On ne présente plus la Bambouseraie d’Anduze.
La réputation de ce jardin exotique a largement dépassé les frontières du département. Il est devenu au fil du temps une attraction majeure pour les visiteurs de passage dans les basses Cévennes (d’ailleurs, le prix du billet d’entrée est à la hauteur de son succès…).

Si le bambou est roi sur cette terre fertile depuis maintenant plus de 150 ans, quelques arbres dispersés dans le jardin méritent également d’être admirés. Ils bénéficient eux aussi de conditions de croissance exceptionnelles et ont atteint des dimensions surprenantes. A tel point que deux d’entre eux pourraient être les plus gros représentants de leur espèce en France.

bambouseraie-anduze10bambouseraie-anduze11 Lire la suite

Share Button

La volubile des Oudayas à Rabat, Maroc

Réédition de l’article suite au piratage.

En traversant la médina bouillonnante de Rabat, le visiteur risque de se retrouver quelque peu étourdi par tant d’agitation. Il existe heureusement un petit havre de paix, un magnifique petit écrin de verdure pour se ressourcer avant de poursuivre vers la Kasbah des Oudayas (l’ancien camp militaire fortifié).
Le Jardin des Oudayas, appelé également jardin des Andalous, a été créé par un architecte français en 1920 sur commandement du résident général du Maroc, le Maréchal Lyautey (qui avait aussi sous ses ordres un dénommé Gouraud, mais c’est une autre histoire…).
Le style du jardin se veut d’inspiration andalouse. Il se trouve dans une enceinte ocre, avec sa noria et ses parterres couverts d’arbustes typiquement méditerranéens (oliviers, orangers…). Il est réputé également pour ses Daturas remarquables.

Vraiment ? En fait, la vérité est quelque peu différente…
oudayas1 Lire la suite

Share Button