Qu’ils soient verts ou blancs, les chênes sont remarquables en Haute-Provence !

Les arbres remarquables du département de la Haute-Provence ont été peu traités jusqu’à présent sur nos blogs arboricoles. Nous avons eu la chance de découvrir : le Genévrier millénaire du Verdon, un vieux mélézin en Haute Bléone et dernièrement un séquoia géant atypique nommé le Troll provençal.
Il est temps désormais de faire un petit focus sur les Quercus, où de nombreux spécimens peuvent rejoindre le club des arbres remarquables et dont certains mériteraient même le titre honorifique d’Arbre exceptionnel.
A la jonction entre influences méditerranéennes et montagnardes, les chênes du département sont soit verts (Q. ilex) ou blancs (Q. pubescens).

Les photos ont été prises en janvier 2018

Lire la suite

Share Button

Le chêne mystique du Mont Ventoux, Vaucluse

Le département du Vaucluse est assurément une terre à chênes… mais à chênes pubescents par sa situation méditerranéenne. Le plus illustre de ses Quercus est le splendide chêne de Murs (6,25m de circonférence en 2016) étalant son gigantesque houppier au-dessus de la petite route menant au village.
L’inventaire réalisé par le CAUE du Vaucluse a mis en évidence une densité de vieux chênes multi-centenaires incroyable, probablement sans équivalent en France. Ces arbres remarquables sont rarement en forêt mais plutôt situés près des Mas et des Châteaux.
Mais certains prennent une toute autre dimension. Ils ont une telle prestance, une aura singulière qui fascine la population locale. Ils dégagent une force magnétique puissante et attirent tous ceux qui souhaitent en bénéficier, ce sont des Arbres Maîtres (comme le décrit si bien Monique Mathieu au sujet du chêne de Tombeboeuf, 82).
Au pied du Ventoux, il en est un aux dimensions spectaculaires particulièrement vénéré.
Sa localisation précise restera volontairement masquée…

Lire la suite

Share Button