Le chêne colosse de Plélauff, Côtes-d’Armor

Je n’avais pas prévu d’enchainer sur un colosse breton, mais place à l’actualité puisque c’est une rencontre toute fraiche!

Lire la suite

Share Button

Le chêne de Montpy, Le Mont-Dieu, Ardennes

En entendant à la radio que les conditions météorologiques étaient agitées les jours derniers dans les Ardennes, un vague sentiment de culpabilité m’a traversé. En effet, je ne vous ai jamais présenté les quelques spécimens rencontrés dans ce département, et compte tenu de la force des vents, j’espère que ce premier article ardennais ne fera pas, à mon insu, office de nécrologie!

Lire la suite

Share Button

Le vieux Napoléon de Givarlais, Allier

Pierre Metenier nous présente une bonne vieille trogne de son domaine de Chouvigny à Givarlais (commune-nouvelle de Haut-Bocage).

Le Vieux Napoléon  est un chêne pédonculé têtard de 5,40m de circonférence à 1,50m du sol.le-vieux-napoleon-004
Lire la suite

Share Button

Le chêne cabane de kernavalen, Maël Pestivien, Côtes d’Armor

Réédition suite au piratage

Voilà une bien belle rencontre hivernale, au détour d’un chemin de travers, que je souhaitai partager sur ce blog : le chêne cabane de Kernavalen sur la commune de Maël Pestivien.

Chêne-Kernavalen-C485-1

Lire la suite

Share Button

Le chêne de la Liberté, Clucy, Jura

Les articles disparus suite au piratage (dont celui-ci) seront progressivement remis en ligne, que les habitués du blog ne s’étonnent pas d’avoir une impression de déjà vu!

Avec les événements récents, les symboles républicains fleurissent un peu partout, il me semblait donc d’actualité de présenter un arbre de la Liberté.

Chêne-de-la-Liberté-Clucy-Jura-Yannick-Morhan-10

Lire la suite

Share Button

Le Domaine Royal de Randan, Puy-de-Dôme

Ce vaste domaine, ancienne propriété de la famille d’Orléans, n’est devenu publique qu’en 1999. Depuis, les travaux de restauration et d’embellissement ne cessent de redonner tout le prestige au dernier Domaine Royal français. Son état était devenu lamentable, quasi à l’abandon depuis le terrible incendie qui ravagea le château en 1925.
Les travaux restent importants dans cette grande bâtisse en ruines, mais le parc a retrouvé rapidement toute sa splendeur. Et les visiteurs décidés à en faire le tour partent pour une véritable randonnée pédestre… et arboricole ! D’une superficie de 100 hectares, c’est une succession de pelouses, bois, allées et étangs qui en font un « jardin remarquable » (label décerné par la Ministère de la culture).
Mais est-il possible de se balader sur un Domaine Royal sans rencontrer un Roi et une Reine ? Je vous propose alors de partir à la rencontre des dignes représentants du Domaine : un Séquoia et un Cèdre, à la prestance royale !

Séquoia-cèdre-randan1 Lire la suite

Share Button

[ Alerte dépérissement ] Le chêne de St-Maurice-Sur-Dargoire, Rhône

Dans les Monts du Lyonnais, un vieux chêne séculaire fait l’admiration des visiteurs depuis tellement longtemps qu’il a été baptisé le Chêne St Louis. Même s’il est peu probable qu’il ait connu St Louis, ce beau chêne solitaire trône depuis certainement 250 ou 300 ans dans ce petit coin de campagne. Un âge tout à fait honorable mais qui n’a rien d’exceptionnel chez les Quercus. En revanche, il a une particularité assez rare qui le rend absolument sublime.
Ses longues branches semblent plonger vers le sol puis rebondir comme des ricochés à la surface de l’eau.  Une originalité qui le fait entrer dans la catégorie des « chênes à longs bras » ou « chênes pieuvres ».

C’est  Madame Dulac (Blog lieux sacrés) qui nous l’a fait découvrir en lui consacrant un article sur le krapo arboricole en 2008.

Mais en lui rendant une petite visite ce printemps, c’est un chêne au houppier dégarni que je découvre… Que reste-t-il  du majestueux chêne aux longs bras ?

Chêne-pédonculé-st-maurice-sur-dargoire2015-1 Lire la suite

Share Button