Les douglas de Claveisolles (Rhône) peuvent-ils encore prétendre au titre ?

Depuis l’annonce officielle du plus haut arbre de France dans les Monts de la Madeleine, le Douglas prend une sérieuse avance sur les autres essences. C’est même la seule espèce sur notre territoire a avoir franchi la barre des 60m de hauteur (à l’exception des deux regrettés sapins de Vancouver de l’Aigoual).
Si le Douglas est peu présent dans nos parcs et jardins, la faute aux séquoias qui leur ont volé la vedette, c’est en revanche une essence forestière fort appréciée couvrant aujourd’hui 450 000 hectares. C’est dire si le Douglas Président de Renaison a des concurrents potentiels !!!
Mais Il faut attendre une centaine d’années pour que les plus beaux franchissent les 50m de hauteur et plus de 120 ans pour atteindre 60m de hauteur… potentielle !
C’est souvent sous la forme d’un bouquet de quelques pieds que l’on trouve en France les plus vieux Douglas (120 – 150 ans) dans les grands massifs où ils ont été introduits à l’époque par des forestiers curieux.
Parmi ces vieux bouquets de douglas, il en est un célèbre dans le Beaujolais qui fait l’admiration et la fierté des forestiers locaux. De 20 ans plus âgés que ceux de Renaison, une ancienne pancarte à leurs pieds annonce une hauteur de 60m…

Alors en 2015, qui pourra dépasser le Douglas Président des Monts de La Madeleine (66,44m) et prétendre au titre de plus haut arbre de France ? Dans le Beaujolais voisin, tous les espoirs reposent sur ceux de Claveisolles… Un derby régional pour la conquête du titre !

douglas-claveisolles03 Lire la suite

Share Button