Les arbres remarquables du domaine de la Mothe-en-Poitou dans la Vienne

Par Daniel Papin et Aurélien Goëffic

Il y a des mois de cela, attelé à recenser les séquoias des alentours de Poitiers (Vienne), j’étais tombé sur une vieille carte postale du château de la Mothe-en-Poitou à Ligugé datant de 1907, où figurait clairement un joli séquoia géant. Il n’en fallut pas davantage pour que Victor Peruchon et moi-même nous présentions au château où une charmante propriétaire nous accueillit. Organisatrice d’évènements au sein de sa propriété (http://www.chateau-de-la-mothe-en-poitou.fr), elle ne tarda pas à nous confier qu’elle tenait beaucoup à ses arbres, notamment à son couple d’araucarias, les « chouchous » du parc, à son sophora du japon et aussi à son cyprès chauve. A l’époque, nous n’étions là que pour le séquoia mais ayant mesuré le cyprès chauve à la volée ce jour là, je réalisai après coup qu’il s’agissait d’un arbre remarquable. Alors j’y suis retourné, accompagné cette fois de Daniel Papin, délégué de l’association A.R.B.R.E.S. dans le département de la Vienne, qui saurait mieux que moi considérer les essences de ce parc et avec qui nous allions découvrir pas moins de trois arbres remarquables. Lire la suite

Share Button

Le cyprès chauve du Parc Soulage à Grenoble, Isère

N’ayez crainte, notre nouveau reporter, le Castor Masqué, n’est pas venu ronger les troncs de nos vénérables, mais nous faire part de ses découvertes iséroises!

Grenoble, capitale des Alpes, est paradoxalement la ville la plus plate de France.
Étalée le long de la vallée de l’Isère, les conditions de croissance pour les arbres sont très favorables : sols profonds et riches en alluvions, des pluies régulières toute l’année, des fortes chaleurs l’été et des hivers peu rigoureux.

cypres-chauve-soulage1-1
Rien d’étonnant donc à y relever des records de croissance dans les peupleraies de la vallée de l’Isère.
Pourtant, les arbres remarquables sont peu nombreux dans la capitale dauphinoise.

Lire la suite

Share Button