Le vieil if de Grenoble est mort…

Le vieil if de Grenoble tenait une place discrète à l’entrée du jardin des plantes de Grenoble depuis sa création en 1850.
Beaucoup plus jeune que les ifs millénaires des cimetières normands, il était pourtant le doyen de son espèce dans la capitale des Alpes.
Mais son agonie progressive a fini par son abattage la veille de la Toussaint…
Paix à son âme !

rayan-if-coupe-grenoble

Continuer la lecture

Share Button

Le Marronnier du parc Paul Mistral à Grenoble, Isère

Continuons notre tournée des arbres remarquables de Grenoble en parcourant le Parc Paul Mistral.Marronnier du parc Paul Mistral à Grenoble, Isère (1)
Véritable poumon vert de la ville, le « Central ParK » des Grenoblois s’étale sur 27 ha.
Non pas 27 ha de bois, mais de vastes étendues d’herbe entrecoupées de bouquets d’arbres regroupés par espèces (1 539 arbres avec 96 espèces différentes selon les espaces verts de la ville en 2011).

Continuer la lecture

Share Button

Le cyprès chauve du Parc Soulage à Grenoble, Isère

N’ayez crainte, notre nouveau reporter, le Castor Masqué, n’est pas venu ronger les troncs de nos vénérables, mais nous faire part de ses découvertes iséroises!

Grenoble, capitale des Alpes, est paradoxalement la ville la plus plate de France.
Étalée le long de la vallée de l’Isère, les conditions de croissance pour les arbres sont très favorables : sols profonds et riches en alluvions, des pluies régulières toute l’année, des fortes chaleurs l’été et des hivers peu rigoureux.

cypres-chauve-soulage1-1
Rien d’étonnant donc à y relever des records de croissance dans les peupleraies de la vallée de l’Isère.
Pourtant, les arbres remarquables sont peu nombreux dans la capitale dauphinoise.

Continuer la lecture

Share Button