1000 séquoias dans la Vienne

Livre numérique

1000 séquoias dans la Vienne est un document libre d’accès, fruit d’un travail de recensement effectué pendant trois ans. Cette période a permis d’étudier une population de séquoias afin de connaître leur nombre, leur morphologie, leur santé et enfin leur raison d’être.

Très présent dans nos paysages en raison d’un grand nombre de châteaux, manoirs et logis, auxquels ces beaux arbres sont systématiquement associés, les séquoias sont avant tout des arbres acclimatés à des milliers de kilomètres de leurs terres d’origine et dont l’adaptation outre-Atlantique n’est pas toujours aisée. Ce livre tente de comprendre ce qui facilite la vie de ces géants et au contraire, ce qui entrave leur développement naturel.

Facile à lire, tout en étant le plus précis possible, ce document s’adresse à tout passionné d’arbres, amoureux des séquoias (voir extraits du livre dans la galerie ci-dessus). En outre, ceux qui ont la chance d’en posséder et/ou qui souhaitent en planter, trouveront des conseils et astuces pour les choyer. Enfin, ces nombreuses informations pourront sans doute servir de support à des démarches similaires dans d’autres régions pour enrichir ce précieux patrimoine que constituent nos séquoias.

Pour télécharger le livre « 1000 séquoias de la Vienne » en format PDF, cliquez sur le bouton « télécharger ici » plus haut.

Bonne lecture !

Carte des séquoias – Toutes espèces confondues

Afin de visualiser la répartition des séquoias au sein du département, voici la carte officielle des séquoias de la Vienne :

Vous pouvez aussi consulter cette carte régulièrement mise à jour en vous rendant directement sur le Géoportail IGN ici.


Share Button

15 réflexions sur « 1000 séquoias dans la Vienne »

  1. Bonjour,
    Travail remarquable et lecture passionnante.
    J’ai moi-même planté un sequoia géant et un séquoia à feuilles d’if il y a une trentaine d’années, et leurs dimensions sont déjà intéressantes.
    Je voudrais juste faire une remarque concernant la carte de France avec données USDA figurant page 38. Si cette carte est bien tirée de travaux scientifiques sérieux, néanmoins la légende d’origine a été modifiée, sans doute par un opportuniste sans scrupules. Ce petit malin a remplacé la qualification des types de climat qui n’était pas en relation directe avec les températures minimales par la classification USDA, ce qui relève d’une imposture. On en arrive à des aberrations comme classer la vallée de la Garonne en zone 9B.
    Cette carte a beaucoup de succès et je le déplore. Il existe d’autres cartes qui sont beaucoup plus réalistes même si aucune n’est parfaite.
    Voici le lien vers les travaux originels. La carte avec la véritable légende se trouve repère 39.
    Cordialement.
    Michel Gréco

    • PS: Le lien ne s’affiche pas. Il faut aller sur le site d’ OpenEdition, taper dans la recherche « les types de climat en France ». Cela amène sur recherche avancée ou il suffit de cocher la case OpenEdition Journals en bas de page sans toucher à rien d’autre et ensuite de cliquer sur rechercher. Normalement les travaux apparaissent en tête parmi d’autres.

    • Bonjour Mr Greco,

      Merci pour votre commentaire.
      Concernant la carte, après avoir suivi vos indication pour retrouver la carte, la légende n’a en effet rien à voir ! Je vais voir si je peux modifier cela.
      Par curiosité, connaissez-vous une carte similaire et plus fiable concernant les données USDA ? J’avoue avoir eu du mal à en dénicher.

  2. Quel bel ouvrage ! Bravo Aurélien.
    Que de « travail passionné » pour en arriver à un tel résultat.
    J’avoue méconnaître cette essence au milieu de ma garrigue natale.
    Mais du moment que ça parle d’arbres tous les sujets m’intéressent 😉
    Encore bravo et merci pour le partage.

    A Michel Gréco : il n’y a pas de lien vers la nouvelle carte dans votre commentaire :-/

    • Bonjour Pat’

      Merci pour ton commentaire. C’est vrai que le pourtour méditerranéen n’est pas l’idéal pour voir pousser des séquoias en général. On peut pas avoir : et le soleil toute l’année, et des séquoias, ce serait injuste 😉

  3. Quel magnifique article…Cela ferait un très joli livre….
    Si on jour c est le cas je l achète tout de suite …
    Merci pour cet excellent documentaire ..

    • Bonjour Monsieur,

      Merci pour votre commentaire.
      Ce livre a pour l’instant été tiré en une poignée d’exemplaires pour les personnes qui, d’une façon ou d’aune autre, ont contribué à sa réalisation.
      Une édition plus importante n’est, pour le moment, pas envisagée.

  4. Comme je fais partie du club restreint des lecteurs de la version papier (en espérant qu’il ne provient pas de pâte de séquo 😉 ), je me dois aussi de présenter des félicitations plus officielles sous l’article de présentation.

    Alors bravo l’artiste !!

    A qui veut se lancer dans la grande course aux séquoias, ce guide deviendra indispensable.

  5. Félicitations Aurélien pour ce recensement des Sequoias de la Vienne.
    C’est le travail d’un passionné ! tu vas peut-être inciter des vocations dans d’autres départements pour les Sequoias, ou autres arbres ?
    Très bonne idée de le faire sous forme de fichier téléchargeable.
    En Bretagne le sempervirens pousse très bien, mais ne peut atteindre de grandes hauteurs, car nous n’avons pas de vallées profondes (vents d’ouest …) et les têtes sont souvent cassées !
    Le record de hauteur « dans les connaissances actuelles » est de 55 mètres dans le sud Finistère.

    • Bonjour Guy,

      Merci pour ton commentaire. Après un séjour en Bretagne l’année dernière, j’ai pu constater comme tu l’affirme que les sempervirens bretons sont vigoureux. Mais je te trouve modeste à propos de cette essence qui ne peut pas atteindre de grandes hauteurs selon toi. 55 mètres c’est immense par chez nous ^^

  6. Un travail remarquable sur l’un des arbres les plus remarquables !
    Super boulot Aurélien, bravo !
    Je suis impressionné par la rigueur et la qualité du travail que tu as mené pour arriver à cette synthèse départementale.
    J’adore aussi tous les croquis que tu as réalisés qui donne une touche artistique très réussie à ton ouvrage.
    On a plus qu’une envie, celle que tu franchisses le pas pour nous dévoiler ensuite l’inventaire global des Arbres remarquables de la Vienne 🙂 🙂 🙂

    Merci Aurélien d’avoir choisi le blog des têtards pour mettre en ligne ce bel ouvrage ! et au plaisir de lire tes prochaines découvertes.

    • Bonjour Castor,

      Merci pour ton commentaire et tes compliments !
      J’espère pouvoir aider un créer un livre sur les arbres remarquables de la Vienne, mais si c’est le cas, ce sera avec Vienne Nature qui est actuellement en charge de l’inventaire.

      Un livre sur les rencontres arboricoles du Castor masqué, ça serait chouette aussi 😉

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.