Lioranus, Gargantua et Abieti : les Rois du Lioran, Cantal

« En ce jour mémorable du 19 aout 1994, trois sapins vénérables furent sacrés Rois du Lioran. Puisse leur ombre durer encore longtemps. »

Ces quelques mots inscrits sur une pancarte en bois montrent l’attachement des Cantalous aux sombres sapinières du Plomb du Cantal. Pourtant, ce massif forestier ininterrompu sur 2600 hectares n’a pas toujours eu bonne réputation… Durant le Moyen-Age, cette forêt sombre était l’objet de toutes les peurs car peuplée de loups, d’ours et de brigands. Les voyageurs la traversaient à leurs risques et périls. Désormais, les touristes y pénètrent volontiers pour rendre visite à Lioranus, Gargantua et Abieti.

Sapins-lioran-lioranus1 Continuer la lecture

Share Button

Le sapin président du Bois de Bauzon, Ardèche

Sur le haut plateau ardéchois à 1300m d’altitude, le Bois de Bauzon était déjà réputé à l’époque de Colbert (vers 1650) pour l’excellente qualité de ses sapins : du bois de marine très recherché à l’époque pour les navires.
Malgré la terrible tempête de 1999, la belle sapinière dispose encore de quelques sapins vénérables au fût parfaitement rectiligne. Et nul besoin de s’enfoncer au fond des bois pour découvrir son sapin Président; un sapin exceptionnel avec des dimensions records pour le Massif-Central.

sapin-president-bauzon05-1 Continuer la lecture

Share Button

Les géants de la vallée du Léguer, Côtes d’armor

La Bretagne n’est pas réputée pour la hauteur de ses arbres. Les vents, parfois très soutenus, ne permettent pas à nos arbres d’atteindre les records de l’est de la France. Pourtant, à la faveur de station fertile et abritée, certains conifères donnent le vertige. C’est le cas de plusieurs géants qui poussent dans la vallée du Léguer, à l’ouest des Côtes d’Armor.

vallée des papeteries (1)

Douglas de la vallée des Papeteries

Continuer la lecture

Share Button

Un sapin peu ordinaire à Verrières, Aveyron

C’est l’histoire d’une rencontre fortuite sur une petite route aveyronnaise, un soir de novembre (non-non, ce n’est pas celle de David Vincent).

Les journées sont courtes à cette saison et je voulais profiter des dernières lumières avant de rentrer au chaud. Je quitte l’axe principal et emprunte les petites routes parallèles pour rejoindre Millau. Le tracé de l’A75 a en effet modifié nos habitudes de circulation dans le sud Massif-Central. Mes repères ne sont plus les mêmes lorsque je retourne en Aveyron.
Alors, quel plaisir de sillonner à nouveau ces petites routes de campagne que je connaissais comme ma poche.
Mais de toute évidence, je ne les connaissais pas si bien !
Au détour d’un virage, la silhouette d’un grand résineux au bord d’un ruisseau me saute aux yeux ! Cette grande tâche sombre au milieu du pré me fait penser à un O.V.N.I. ayant atterri accidentellement.
L’endroit est calme, je gare ma voiture devant le portail d’accès au champ.
Mais quel est cet Arbre Planté Non Identifié (A.P.N.I.) ?

sapin-espagne-verrieres08 Continuer la lecture

Share Button

Les Sapins Henri IV de la Forêt du Bout, Massif de Belledonne, Isère

Cet été, je reçois un message de Tristan m’informant de la présence possible de vieux sapins dans le Massif de Belledonne près de Grenoble. Une information récupérée sur un blog de randonneurs à ski qui annonce deux sapins âgés de 400 ans et dépassant largement les 5m de tour.
Si près de chez moi, ces chiffres ont de quoi aiguiser ma curiosité.
Je repère facilement sur la carte les sapins dits Henri IV. Ils sont positionnés sur la carte Topo IGN, comme c’est parfois le cas pour certains arbres remarquables.

sapins-henri4-gouraud07 Continuer la lecture

Share Button