Des arbres bleus à La Rochelle, le triste souvenir de Xynthia.

Xynthia-  La Rochelle - Tour Saint NicolasQuelle ne fut pas ma surprise hier en découvrant au vieux port de la Rochelle  cette opération de Land Art  du plus bel effet. Organisée par la mairie dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), elle est destinée à montrer le niveau des eaux atteint lors de  la sinistre tempête Xynthia. Rassurez vous  ce badigeon à base de chaux et de pigments naturels est inoffensif pour les arbres et  disparaitra dès les prochaines pluies. La 1ère bande bleu indique donc le niveau de Xynthia et la 2ème bande le niveau de protection préconisé. Une opération originale mais qui je l’espère se révélera fort utile pour cette concertation publique qui vaut également devoir de mémoire aux 12 Charentais disparus lors de la tempête.

J’ai aussi profité de l’occasion pour tenter de trouver un arbre qui pourrait intégrer notre catégorie arbres vénérables. L’endroit regorge de tamaris et je me suis donc arrêté devant ce beau spécimen qui présente un tour de taille de 140 cm.

Xynthia-  La Rochelle - Tamaris 140

Share Button

6 réflexions au sujet de « Des arbres bleus à La Rochelle, le triste souvenir de Xynthia. »

  1. oups mes doigts ont fourché et le commentaire est parti trop vite.
    Je voulais dire que c’était une très bonne idée pour visualiser la force de la tempête. Une fois le calme revenu, la mémoire collective oublie vite l’ampleur de la catastrophe.
    Sympa les tamaris, ça me rappelle je dois vous en montrer quelques vénérables prochainement…

  2. Oui c’est une bonne idée que d’associer des arbres à un événement majeur.
    En revanche la bureaucratie française va faire comme souvent : trop plutôt que bien, ou rien plutôt que bien. Sur plusieurs îles atlantiques, les normes applicables de l’après-tempête vont rendre la vie impossible aux habitants, et des entreprises ferment, car elles sont inadaptées à ces lieux.
    Le niveau atteint est par endroits impressionnant ! C’est dire ce que que la nature peut faire quand elle est en colère.

  3. Sans surprise, ça n’y était pas cet été quand j’ai été visiter la ville cet été mais ça a au moins le mérite de le faire remarquer que je n’avais pas fait plus attention à ces arbres. Je savais que la ville avait été envieillie par la mer en 1999 mais je n’étais pas au courant que Xynthia avait fait de même (à vrai dire, on avait autre chose à pensé ce jour-là).

    ce ne sera pas la première fois cet été que je vois d’incroyables interactions entre des arbres et des hommes. Les arbres indiquent souvent des choses mais à ce point là, c’est une première! Il faudra peut-être que je parle si j’ai le temps de la plus insolite de ses interaction que j’ai découverte par hasard.

  4. C’est quoi ce délire à la Faute-sur-mer d’arracher les arbres, c’est du grand n’importe quoi !!! il semble qu’il y ait eu un mal entendu dans le déroulement du chantier de remise en état. Sur ces terrains fragiles et fragilisés, les arbres et toute végétation existantes ont une importance capitale…
    Encore une fois, sur le bon vieux principe de la précaution, les arbres se retrouvent les victimes. Ce n ‘est pourtant leur « Faute »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.