Le Zelkova carpinifolia de Carnay en Gironde

Lors de la tenue du deuxième congrès de l’Association ARBRES à Bordeaux en octobre 2017,  l’association a profité de ce déplacement pour remettre le Label Arbre Remarquable de France .

Je voulais vous faire partager cette attribution.

Le Zelkova  du château du Carnay est un arbre magnifique qui mesure 35 m de hauteur et 6.85 m de circonférence à 1.30 m du sol.

On ne connait pas sa date de plantation,une bonne centaine d’années semble proche de la vérité.

Son écorce grise se desquame avec l’âge en de fines pastilles plus rougeâtres du plus bel effet, l’automne le pare de riches couleurs jaunes . Il a tout pour plaire mais c’est un arbre de première grandeur, il lui faut de la place…

C’est un arbre qui a tendance à drageonner abondamment. Sur la photo de droite les propriétaires ont sélectionné au fil du temps quatre troncs parmi les drageons, qui maintenant font plus de deux mètres de circonférence.

Ce genre semble bien se comporter dans le sud- ouest de la France. Il n’est malheureusement pas facile à trouver en pépinières (du fait de son port désordonné dans sa jeunesse et de sa tendance à drageonner).

 

 

Share Button

5 réflexions au sujet de « Le Zelkova carpinifolia de Carnay en Gironde »

  1. Il a tronc vraiment impressionnant, qui fait plus penser à un arbre tropical.
    Je regrette de n’avoir pu pu rester pour la visite, tu pourras peut-être aussi nous présenter les liquidambar bordelais…

  2. Un Zelkova très impressionnant et de toute beauté, merci Guy pour le partage 🙂
    J’adore cette espèce et tout particulièrement sa silhouette fastigiée si caractéristique que l’on peut le reconnaitre à coup sûr… même à bonne distance !

    Le sud-ouest a l’air d’être bien adapté au Zelkova, je me souviens de l’impressionnant spécimen béarnais à Escos que nous avait présenté Dominique dans son article sur les Géants du Béarn.
    La région bordelaise semble regorger d’arbres exceptionnels, on attend la suite des découvertes avec impatience !!!

    Et tout particulièrement ce Copalme dont parle Yannick… Il est bien rare de trouver des Liquidambar de plus de 3m de circonférence et je suis curieux de savoir s’il dépasse le spécimen de la rue Loiret à Alès (Gard) dont le tour de taille de 3,51m reste à mes yeux la référence pour son espèce 🙂

  3. ouah quel beau spécimen impressionnant !
    Je ne connais cette essence que depuis peu parce que Yves Maccagno (toujours lui 🙂 ) a attiré mon attention sur une allée toute proche de chez moi.
    Je les appelle les « arbres au garde à vous », les « bras/branches » le long du corps 🙂
    Va falloir que je fasse le déplacement jusqu’à Alès (au moins 20km !!!) pour admirer le liquidambar de la rue du Loiret, si je comprends bien… mais bon d’ici qu’il revête sa parure automnale j’ai un peu de temps 😉
    Chouette les autres Têtards Reporters reprennent du poil de la bête, on aime bien le Castor Masqué mais on aime bien aussi découvrir d’autres pépites arboricoles dans d’autres régions que celles écumées par Christophe 😉 Merci Guy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.