Les Ormes du Croz au fil des saisons (Sarcenas, Isère)

Je vous révèle l’une des plus belles découvertes réalisées lors de l‘inventaire des arbres remarquables de l’agglomération grenobloise.
Bien que l’on soit à l’écart du tumulte de la métropole, ce petit coin de montagne est bien rattaché officiellement à l’agglomération.

Continuer la lecture
Share Button

Les filaires de Labastide-Beauvoir (Hte-Garonne)

Dans le petit village de Labastide-Beauvoir, la charmante église en brique rouge, typique du midi toulousain, est orné d’un surprenant trésor végétal.
Mais n’espérez pas trouver ici une relique d’Arbre de Sully, il s’agit d’une présence végétale bien plus originale … qui pourrait bien faire de Labastide-Beauvoir un cas unique en France !

Continuer la lecture
Share Button

Le vénérable Yucca de la Pépinière Kuentz (Fréjus, Var)

Marre de la grisaille et du froid hivernal ?
Je vous propose un dépaysement total sur la côte varoise en découvrant le paradis exotique de la plus vieille pépinière à cactus de France… tout en restant dans le thème de notre blog arboricole, cela va de soi 😉

Continuer la lecture
Share Button

Le Yin et Yang du Parc Rivière à Bordeaux

Parmi les nombreux espaces verts de la Capitale Girondine, le Parc Rivière fait figure de petit coin de paradis pour tous les amoureux de la nature.
C’est autours d’une ancienne maison bourgeoise que le parc de 4 hectares offre aux visiteurs une exceptionnelle concentration d’arbres remarquables datant de la fin du XIXème. Le plus impressionnant, un Cyprès chauve de presque 7m de circonférence, a même reçu le très prestigieux label Arbre Remarquable de France. Un exemplaire hors-norme qui émerveillera à coup sûr tous les passionnés d’arbres géants.
Mais le Parc Rivière présente aussi une autre particularité qui ne saute pas forcément aux yeux lors d’une courte visite. Deux arbres très singuliers, de la même espèce et probablement du même âge, présentent une dualité et une complémentarité rappelant le Yin et le Yang de la philosophie chinoise.

Continuer la lecture
Share Button

Le cèdre de la Liberté du jardin anglais, Le Dorat, Haute-Vienne

Le Dorat est une petite citée de caractère connue pour son important patrimoine religieux  (collégiale Saint Pierre classée monument historique ) et défensif ainsi que son histoire (plus d’infos ici). Elle est considérée comme la capitale de la Basse Marche, pays traditionnel de France occupant le tiers nord de la Haute-Vienne.

Le château des Comtes de la Marche dominait autrefois la ville. Il fut rasé vers 1589. C’est sur le monticule qui recouvre les ruines de la forteresse, que fut aménagé un jardin anglais sur lequel règne le nouveau seigneur des lieux : un impressionnant cèdre situé au sommet du dôme, qui aurait été planté lors de la Révolution de 1848 comme arbre de la liberté.

Continuer la lecture

Share Button