Le hêtre pourpre de Mondrainville, Calvados

Voilà un arbre, qui étrangement, n’avait jamais suscité de réaction malgré mes signalements auprès d’ARBRES et du Krapo. Je l’avais découvert, il y a quelques années, lorsque j’avais régulièrement l’occasion de chasser sur les terres de Damien en Normandie. Celui-ci lui a rendu visite à son tour…

« Je me gare à l’intersection non loin de l’arbre, puis me dirige vers cet enchevêtrement de branches. Un panneau « entrée interdite » me fait m’arrêter, je regarde autour de moi, pour voir si le propriétaire est présent… personne! Tant pis, je resquille et m’excuserai si besoin est! »

« Cet arbre est un aimant à reporters arboricoles ! Son développement, tronc court et houppier gigantesque, résulte certainement de sa situation isolée, qui lui a permis d’étaler ses rameaux à loisir. Les énormes branches s’amoncellent les unes sur les autres! »

« Je suis ébahi par la force qui se dégage de lui. »

« Je fais vite pour mes photos et mesure ce hêtre pourpre hors du commun. Le tronc, quasi inexistant, mesure à peine un mètre de haut, et encore c’est la hauteur d’où partent les branches les plus « basses ». Le décamètre s’affole, puis statut au chiffre impressionnant de 7m40 à 100cm de haut. Je reste cinq minutes de plus à le contempler, mais repart, car je ne suis pas dans mon bon droit sur ces lieux. L’arbre de ce fait ne se visite pas, mais se remarque bien depuis la route situé à quelques dizaines de mètres. »

Comme Damien, à ma première rencontre avec ce pachyderme, j’avais été très impressionné!

A cette occasion, la propriétaire m’avait expliqué, que sans l’opposition farouche de son père, l’arbre aurait-été abattu pour la construction de l’autoroute A84!

Il y a maintenant un terre plein en arrière de l’arbre, qui isole l’endroit du va et vient des camions et voitures. Paradoxalement, je pense que ce talus est bénéfique pour l’arbre, car il lui offre une bonne protection contre le vent!

Je n’ai pas d’estimation de son âge, toutefois, malgré sa taille, il ne doit pas être très vieux, peut-être un siècle..? Les sols et le climat normands sont très favorables; l’accroissement en diamètre du tronc est accéléré par un enfourchement bas. Enfin, le hêtre pourpre a parfois une vitesse de croissance remarquable.

A noter, la présence sur le terrain d’une ancienne chapelle.

Un arbre a admirer…mais de  loin!

Yannick

(Les photos hivernales sont de Damien, les autres sont de ma production.)

 

 

Share Button

2 réflexions au sujet de « Le hêtre pourpre de Mondrainville, Calvados »

  1. Très bel article pour un très bel arbre… Merci Yannick ! Oui cet arbre est vraiment singulier, il n’a quasiment pas de tronc, on a juste l’impression qu’une main géante a imbriqué d’énormes branches les unes par dessus les autres. Un sacré gaillard, tes photos de lui à la belle saison contrastent fortement avec les miennes…
    Merci également pour l’anecdote, savoir qu’il a failli être débité rajoute à son intérêt. Heureusement qu’il reste des hommes bons prêts à ne pas céder à la machine « bureaucratie aveugle » pour sauver de tels joyaux.
    Il méritait bien sa place ici, étonnant il est vrai qu’il ne suscita aucune réaction

  2. Je découvre tardivement ce spécimen… Waouh !! Je le trouve assez quelconque de loin, mais le tronc et les branches qui y prennent naissance sont incroyables ! vraiment paschydermique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.