Le chêne vert du Domaine de Restinclière, Prades-le-Lez (Hérault).

A première vue, ce chêne vert n’a rien d’exceptionnel, je dirais même que c’est un chêne vert comme il y en a tant d’autres dans ce beau département de l’Hérault.

Chêne vert fer à cheval 01 © ҮĦnicК

Pour dire vrai, je n’ai pris aucune de ses dimensions, ni sa circonférence ni sa hauteur. Chêne vert fer à cheval 02 © ҮĦnicКSon port incliné lui donne une certaine esthétique, mais ce n’est pas encore la raison qui m’a fait m’intéresser à lui. Son histoire je ne la connaissais pas avant de le croiser sur ma route, et je ne la connais toujours pas aujourd’hui. Non ce qui fait que j’ai remarqué cet arbre, c’est que c’est un arbre ferrailleur mangeur de fer à cheval ! Ce n’est pas facile à remarquer au premier coup d’œil car ce fer est aujourd’hui pratiquement englouti par l’écorce  de l’arbre. Qui sait comment ce fer a pu atterrir ici ? Espérons qu’il lui portera au moins chance.

Chêne vert fer à cheval 05 © ҮĦnicК Chêne vert fer à cheval 04 © ҮĦnicК Chêne vert fer à cheval 03 © ҮĦnicК

Le domaine de Restinclières comprend la Maison départemental de l’Environnement et un centre d’observation et d’expérimentation en agro-foresterie.

A voir sur l’excellent site de l’excellent journal « la Hulotte » un diaporama d’arbres ferrailleurs.

Share Button

Une réflexion au sujet de « Le chêne vert du Domaine de Restinclière, Prades-le-Lez (Hérault). »

  1. Pour ma part je pense vu comment il ressort qu’il peut s’agir d’une ancienne blessure en fente, dans laquelle un enfant aurait pu insérer un fer à cheval et d’un diamètre tout juste inférieur (d’où aussi la partie ronde en dehors)
    Ce fer, s’il lui a effectivement porté chance, lui a alors sans doute évité de s’effondrer totalement au sol 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.