Le tilleul des Forgettes, Mauquenchy, Seine-Maritime

La campagne Normande recèle bien des phénomènes. C’est Alexis qui découvrit en 2010, en premier et sous la neige ce tilleul pour le moins étrange ! Son article est à lire ici, et celui du Krapo arboricole par là. Enfin, cet arbre est également connu de Han van Meegeren qui passa le voir à l’été 2012.

Tilleul Mauquenchy Levillain D. (5)Pour ma part j’ai pu profiter d’un après-midi ensoleillé de 2011 pour venir voir ce vieux ligneux. En quelques clics vous profitez donc de trois ans en continu de sa paisible vie, à la croisée de deux petites départementales. 

Aucun mal à se garer, ça n’est pas les voitures qui encombrent les environs, et c’est tant mieux ! Quelques pas plus loin dans un silence auquel je ne suis guère habitué, je contemple notre arbre et son tronc il faut bien dire sacrément bossu !

Tilleul Mauquenchy Levillain D. (9)Tilleul Mauquenchy Levillain D. (1)

Tilleul Mauquenchy Levillain D. (4)Tilleul Mauquenchy Levillain D. (8)

Alexis avait été ému par les fougères accrochées à divers recoins de ce tronc, il en fut de même pour moi. Car que ce soit par un zèle d’entretien, la pollution ou autre, plus rien de délicat telle cette fougère ne pousse sur nos arbres…

J’avais pris de quoi mesurer notre tilleul, bien qu’avec les nombreuses excroissances du tronc ce ne fut pas vraiment révélateur. Qu’importe, je souhaitais avoir une idée même partielle de sa circonférence et me fraye alors un chemin dans la multitude de branches basses.

Arrivé de l’autre côté le décamètre affiche alors un peu moins de 8m à 1m30, un joli chiffre !
Tilleul Mauquenchy Levillain D. (3)Tilleul Mauquenchy Levillain D. (2)

Au fait saviez-vous que ce tilleul est creux pour une bonne partie ?Tilleul Mauquenchy Levillain D. (6) Il existe apparemment trois cavités (je n’ai peut-être pas tout vu) réparties le long du tronc et communiquant avec l’extérieur. La première se situe à gauche du panneau routier, bien dissimulée parmi les rejets du tronc. Elle est tout juste assez large pour laisser passer mon appareil photo et prendre un cliché de l’intérieur. La deuxième est plus en hauteur à 2m50, et accessible aux grimpeurs en herbe. Quant à la dernière elle est à l’aisselle de la plus haute branche et inatteignable.

Son état sanitaire est dans l’ensemble satisfaisant : très peu de bois mort, houppier dense et fructification abondante. Il est entretenu au pied afin d’éviter les désagréments de grimpantes indésirables. Il a tout pour encore couler des jours heureux loin du fracas des villes.

Tilleul Mauquenchy Levillain D. (7)Toutefois les parties hautes sont d’un vert plus pâle que le reste de la ramure, faut-il y voir un premier signe de vieillesse ?

Alexis avait raison, cet arbre est un véritable appel à s’arrêter pour se reposer et contempler ce qui nous entoure. Ce fut un vrai bonheur avec ce soleil d’août enfin présent ! Merci de m’avoir mis sur sa piste, quel beau et singulier tilleul !

Share Button

Une réflexion au sujet de « Le tilleul des Forgettes, Mauquenchy, Seine-Maritime »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.