Abattage du Hêtre de la Bunodière, Seine-Maritime

C’est une bien triste mise à jour d’un article du Krapo que je fais ici…

hêtre bunodière seine-maritime 7En effet, ce magnifique arbre centenaire de 45m de haut pour 3m90 de circonférence – que j’avais été rencontrer en avril 2011 – a été abattu le samedi 30 novembre 2013 pour des raisons de sécurité. Un bref article paru sur Paris-Normandie.fr relate ainsi (la circonférence est erronée) :

« Beauvoir-en-Lyons. Ce dimanche, les promeneurs de la parcelle 90 en forêt de Lyons, au bord de la RN 31, ne trouveront plus le hêtre de la Bunodière dans sa position normale. Le plus grand hêtre des forêts domaniale de Seine-Maritime (45 mètres de hauteur, 2,90 mètres de circonférence) a été abattu samedi avec les honneurs : discours, trompes de chasse et hommages des amoureux de la forêt…

L’arbre, qui présentait des signes de faiblesse, a été condamné a mort par l’Office nationale des forêts (ONF) au nom de la sécurité des promeneurs. Des morceaux du hêtre trouveront une seconde vie, puisqu’ils seront sculptés par des artistes locaux… »

L’article est à visionner ici, et la galerie photo complète .

Je partage avec vous les clichés les plus parlants, pour ce qui est du reste il n’y a plus rien à dire… Adieu bel arbre, puisse le plus grand nombre se souvenir de toi encore fort longtemps !

hêtre bunodière seine-maritime 6

hêtre bunodière seine-maritime 4

 

 

 

 

 

 

hêtre bunodière seine-maritime 2hêtre bunodière seine-maritimehêtre bunodière seine-maritime 5

 

 


hêtre bunodière seine-maritime 3

Share Button

22 réflexions au sujet de « Abattage du Hêtre de la Bunodière, Seine-Maritime »

  1. Paix à son âme!
    Dommage que l’on ne l’a pas laissé finir son existence sereinement, il aurait pu apporter gite et couvert aux pics, aux champignons ainsi qu’à une cohorte d’insectes…
    Mais plus il y a d’experts moins il y a d’arbres…

        • Il était malade certes, et vous avez tous deux raison : l’abattage des arbres est trop souvent la solution de facilité – en revanche – les mines tantôt souriantes, tantôt déconfites prouvent que certains gagnent ou perdent à agir de la sorte.
          Les gagnants, politiques souvent, ont la gloire d’être LE monsieur qui aura fait tomber un géant, tel un trophée de chasse.
          Les perdants (l’expression sur le visage du vieil homme m’a marqué) eux voient tomber un compagnon, un ami de longue date.
          En politique on apprend à trahir ses amis pour servir ses intérêts propres, c’est pas nouveau…
          Faire tomber un arbre est toujours rémunérateur de profits et flatte l’ego du bourreau.

    • Que de mauvaises nouvelles!
      L’abattage est trop souvent privilégié car moins couteux au final que de faire des travaux de pérennisation des arbres, d’autant que le résultat ne laisse pas de doute!
      Par contre il est rare que l’on rase un monument…
      Ça dénote bien la place qu’a l’arbre dans notre société, par contre on dépense des sommes colossales dans des travaux divers et variés dont l’intérêt n’est parfois que de flatter l’égo de certains élus!

  2. Je pense qu’il était sage de prendre la décision d’abattre ce hêtre. Il était très (trop) visité et 45 m de haut il faut vraiment courir vite s’il décide de tomber quand vous êtes (vous ou vos enfants)à son pied. Son état sanitaire était depuis longtemps alarmant comme le rappelle l’article du Krapo. Enfin comme on peut le voir sur la dernière photo les avis sont partagés: Madame sourit sous son chapeau tandis que Monsieur fait la gueule.

    Pour ce qui est du cèdre d’Harfleur je resterai réservé, il faudrait de plus amples informations pour se prononcer.

    Par contre pour ceux de Montreuil-Bellay il n’y a aucun doute pour dire que c’est un scandale d’avoir abattu 2 arbres magnifiques et sains.
    http://jacques-sigot.blogspot.fr/2012/12/ce-ne-fut-pas-noel-pour-les-cedres-du.html

  3. Navrant en effet !!

    Et comme le dit Yannick, paix à son âme !

    – –
    On peut dire qu’il a été victime de son succès.
    C’est malheureux, mais c’est en quelques sortes,le contre coup d’un arbre star.

    Si il avait été moins connu ou plus dans la forêt, on aurait pu établir une zone de sénéscence avec périmètre de protection, mais hélas ici ça n’était à priori pas possible.

    On en revient à la dure problématique de faire reconnaître un arbre ou non, ou encore de façon modéré. Un agent m’avait un jour dit, que nombre de spécimens remarquables sont comme une vitrine de rescapés qui cache un boisement bien plus modeste et de ce fait, ça en devient un peu l’arbre qui cache la forêt.
    Dans ce cas de figure, s’il avait été plus retranché et entouré d’autres, la question de l’abattage aurait pu être mise de côté.

  4. bonsoir,

    je suis arboriste-grimpeur,je tiens à donner mon avis sur cet arbre.
    l’état mécanique de la base de l’arbre,son poids et sa prise au vent en faisaient un sujet devenu extrêmement dangereux.
    sa chute aurait put survenir n’importe quand,même sans vent,sans prévenir.
    il ne s’agit pas là du plaisir de vaincre un géant comme le font beaucoup d’élus débilisés par des experts arboricoles qui ne sont que des « sorteurs de parapluie »,incapables d’incarner avec discernement un métier délicat.
    dans le cas présent,il s’agit directement et à 150%de la sécurité humaine.
    par ailleurs,il faut savoir envisager tou les moyens de conservations pour de tels témoins du temps,mais ici,plus rien n’était possible,c’était véritablement le bon moment.

    • Merci de votre avis, qui me console un peu du sort qu’a subi ce grand arbre.
      Je ne tiens pas à être jusqueboutiste quant à la priorité entre hommes et arbres, seulement comme vous le soulignez il y a eu trop de mauvais exemples et tout le monde s’en désole.
      Encore merci d’avoir laissé votre commentaire ici

  5. bonsoir
    je suis parfaitement d ‘accord avec goffaux paul angelo . Etant moi même professionnel j ‘avais pu constater l ‘état phytosanitaire très alarmant de ce superbe hêtre. Cela dit j ‘ai aussi pu constater , il y a une dizaine d ‘année les mauvais soins prodigués par de mauvais experts: relement du sol au niveau du collet par une « sablée » provoquant une asphixie racinaire puis l ‘apparaition de l ‘armillaire , en fait on a précipité sa fin.
    affligeant de méconnaissance !!!

  6. je continue persiste et signe ; la terrasse de bois que l ‘on peut voir sur certaine photos à été installé après la sablé mais le mal était fait, cette terrasse vise à protégé l’ arbre d ‘un piétinement intensif qui provoque aussi cette asphyxie racinaire, preuve que l on avait constaté à un moment donné le mal que l’on avait fait subir à cette arbre , mais les mesures sanitaires qui aurait pu ralentir le champignon ( armilaria mellea) n ont pas été prise

    • Sûr que toute précaution a manqué jusqu’au moment décisif, où l’on a constaté (et voulu) qu’il était temps de l’abattre. Encore un arbre victime de l’indifférence des hommes

    • J’avais eu l’info la veille de l’abattage…Bien dommage, car on peut s’interroger sur le bien fondé d’une telle décision, le site semblait se prêter à l’établissement d’un périmètre de sécurité suffisant! Bref, ça fini par énerver…

  7. Cette foi c’est le hêtre pourpre de Montville qui va disparaitre!
    http://www.bulletin-darnetal.fr/2014/12/23/la-fin-annoncee-du-grand-hetre-pourpre/
    Cela me conforte dans l’idée que la taille effectué il y a 8 ans sur cet arbre était inapproprié.
    Le pire c’est que l’on continu à pratiquer cela à travers toute la France en toute impunité.
    http://www.lepaysdauge.fr/2014/12/26/l%E2%80%99elagage-des-tilleuls-provoque-l%E2%80%99emoi-des-habitants/

    • Ça commence à faire beaucoup!
      Pour la taille du hêtre, il est certain qu’elle a été radicale, et l’a certainement affaiblit.
      Je doute pas mal des diagnostiques effectués, même si l’on ne peut se prononer sans avoir vu l’arbre, il semblerait que l’abattage devienne la solution passe partout…
      Pour les tilleuls les mots me manquent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.