Les ifs de Castillon, Calvados.

Cette petite commune d’environ 330 habitants dont l’origine remonte à l’époque gauloise ici abrite dans le cimetière de l’église Saint Cassien datant du XV siècle,deux ifs qui forcent le respect tant ils font preuve de ténacité à vivre malgré les nombreuses vicissitudes qu’ils ont dû subir depuis le XV siècle.Vu leur circonférence cela est probable.

sud est bayeuxCe sont tous deux des individus femelles.

Le plus gros mesure environ 7.45m de cir à 1.30m, hauteur 6m, il a subi après 1898 un traumatisme qui l’a décapité vers 2.50 m de haut.

voir photo de Henri Gadeau de Kerville

if castillon

 

sud est bayeuxsud est bayeuxsud est bayeuxsud est bayeux

Le second mesure environ 6 m de cir pour ce qui reste de son tronc, mais a conservé quelques grosses branches. Sa hauteur est de 7.50 m.

sud est bayeuxsud est bayeuxsud est bayeuxsud est bayeux

Ces deux arbres ont été étayés en 1992 avec des poteaux de bois,( l’étai du plus élancé a glissé et ne soutient plus grand chose.)

Félicitations à la Commune d’avoir conservé ces vénérables ifs, et à ses habitants de nettoyer tous les ans le cimetière de leurs arilles.

 

 

 

Share Button

5 réflexions au sujet de « Les ifs de Castillon, Calvados. »

  1. Quand je vois ces ifs, je suis assez confiant en l’avenir de celui de Montgardon!
    C’est toujours étonnant de constater, jusqu’à quel point de décrépitude peut aller cette essence avant de rendre les armes et l’âme!

  2. Merci Guy pour ce partage. Quand je vois le tronc qui forme une véritable dentelle de bois, je me dis qu’il ne vaudrait mieux pas envoyer un expert arboricole autour de l’arbre,,, Encore bravo à la commune d’avoir conserver ce patrimoine végétal.

  3. Un magnifique couple d’arbres qui s’accroche à la vie depuis tant d’années.
    Il me semble qu’ils ont reçu le label Arbres remarquables, on voit la pancarte sur l’une des photos ?

  4. Et moi qui comptait aller les voir un jour 😉
    Je les avais repéré sur Google maps.
    Merci pour cette belle présentation Guy, il y avait longtemps que les ifs se cachaient sur le site 😉
    Ils sont très beaux avec leurs troncs creux et leur mine usée par le temps.
    De vrais ancêtres normands comme je les aime.
    Le plus abîmé des deux me fait songer à celui de Gouy, qui fut mon tout premier reportage arboricole…

    • Hé Hé ! Pour une fois qu’un if ne vient pas de Damien ! LOL 😉
      ça me plait de voir ces arbres lentement retomber en poussière sans que personne n’accélère les choses. Si un « expert » comme vous dites était passé de temps de Gadeau de Kerville, nul doute qu’ils ne seraient plus là actuellement … Et voilà que 100 ans plus tard ils font encore parler d’eux. Comme quoi, rien ne presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.