Le platane du château de la Bûcherie, Val-d’Oise

Saint-Cyr-en-Arthies , petite commune du Val d’Oise abrite le Château de la Bûcherie,édifié au XVI siècle de style Louis XIII par la famille de Sailly.

Détruit partiellement à la Révolution ,restauré en 1808 et racheté par Ambroise Firmin Didot après 1850 qui fit appel à Jean-Pierre Barillet-Deschamps  figure majeure du paysagisme au XIX siècle pour y créer un parc.

parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2

Celui-ci abrite (entre autres) un magnifique Platanus Orientalis très rare en France que j’ai mesuré .8.75 m de circonférence à 1.30 m, une emprise au sol d’environ 1500 m2, hauteur environ 30 m.

parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2

Le faible nombre de platanes d’Orient ‘relativement pur’ me fait penser que ce platane aurait pû être choisi par Ambroise Firmin Didot, grand helléniste, et il me plait de croire qu’il ait pu le planter dans son parc ,suite à un de ses nombreux voyages en Grèce vers 1850 ?

parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2

parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2

Le Château a été transformé par son propriétaire actuel en un très bel hôtel qui reçoit aussi des Séminaires. Le parc sera restauré au plus près du projet initial.

Ce platane recevra le Label Arbres Remarquables de France en automne 2015.

parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2parc reamenage par barillet deschamps en 1860 surface sol environ 1500 m2

Share Button

12 réflexions au sujet de « Le platane du château de la Bûcherie, Val-d’Oise »

  1. Alors là, c’est la grosse découverte de cette fin d’année. Un arbre fantastique dont je n’avait jamais entendu parlé. Il rentre sur le podium des platanes orientaux Français.
    As-tu une idée de son envergure qui parait impressionnante ? Bravo Guy et merci pour le partage.
    Es-tu passé voir le chêne de Gargenville non-loin de là ? Je crois qu’ il est mort depuis quelques années mais peut-être est-il toujours sur pied ?

  2. Phé-no-mé-nal !!!
    Une forêt à lui tout seul.
    J’ai l’impression que les branches, non contentes de toucher le sol, ont marcotté. Elles remontent plus épaisses et plus vives qu’avant.

  3. Wahouuu Extraordinaire !
    Merci de nous faire partager cette belle trouvaille 🙂

    Il y a juste une petite chose qui me surprend, c’est l’hypothèse de son âge.
    Seulement 150 ans ??? pour arbre qui a déjà dépassé le 8m de circonférence !!
    je veux bien qu’il soit les pieds dans l’eau et en croissance libre, mais ça fait tout de même une sacré croissance… C’est de la graine de champion ce platane 🙂

    en comparaison ce platane orientalis de dimensions similaires et lui aussi en Ile de France… mais âgé de 450 ans :
    http://krapooarboricole.wordpress.com/2008/08/07/platane-de-diane-clayes-sous-bois-yvelines-78/

  4. Il y a quelques articles en attente, pour éviter les télescopages il serait bien d’annoncer votre parution!
    A ce sujet, un arbre tous les deux jours me semble être un maximum, au delà je trouve que ça ne laisse pas trop le temps d’apprécier l’arbre précédent…

    • D’accord avec toi Yannick. Le plus simple étant de vérifier avant publication si quelqu’un ne l’a pas déjà fait. L’idéal serait d’alterner une publication « arbres vénérables » et la catégorie « A voir ou à écouter » ou « autres ».

      • Donc, je pose 10 et j’ajoute 2 ce qui fait 12, puis j’ajoute 1 jour de marge supplémentaire ce qui fait un total de 13.
        Avis aux têtards, j’envoie un article demain le 13 décembre 🙂 🙂 🙂
        En revanche, désolé ce sera un arbre vénérable… mais vous allez voir il vaut le coup ! Comme ce platane, c’est de la graine de champion !
        😉

  5. Pour répondre:à Y@nick, je pense qu’il fait une quarantaine de mètres d’envergure , je ne connais pas le chêne de Gargenville ?
    Pour le Castor Masqué : son âge n’est qu’une hypothèse ? le platane de Diane pour le coup ne me parait pas être âgé de 450 ans , comme souvent, un personnage historique est à l’origine d’une belle légende, et surtout son magnifique houppier est trop bien conservé pour avoir 450 ans !
    Je ferais un article sur un platane qui se trouve au Parc Monceau à Paris, une carte postale des années 1910 montre, qu’en une petite centaines d’années un platane peut bien grossir.
    Gilles: oui les branches ont marcottées.

  6. Pas facile ces estimations d’âge… comme tu dis Guy on a souvent tendance à mélanger faits historiques et date réelle de plantation et s’ajoute aussi tout un tas de légende autours de ces arbres d’exception…
    Ceci dit, ce magnifique platane que tu nous fait découvrir a une croissance exceptionnelle… extraordinaire 🙂

    Pour répondre à la question de Yannick, il me semble que le plus gros de nos platanes orientales (et également de nos platanes hybrides) soit celui du château de Kinnor en Normandie avec près de 12m de tour et une prestance incroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.