Le tilleul du château de Pupetières, Virieu, Isère

Premier des anciens du Krapo  arboricole a envoyer un article, François Lannes qui y avait présenté, entre autres un if  sur une falaise, a réalisé, cette fois-ci un reportage dans des conditions moins périlleuses!

« Se trouver sur le parvis d’un magnifique château, à côté  de belles pelouses et d’un charmant étang, c’est déjà un joli plaisir. Mais y découvrir de surcroît un tilleul âgé de plus de 300 ans, voilà qui eut de quoi nous enchanter complètement. C’est ainsi que la situation s’est présentée lors de notre visite en ces lieux. »

« Le château de Pupetières se trouve sur la commune de Virieu, tout proche du village de Chabons. Il est ouvert au public depuis les journées du patrimoine 2008, pour une visite très agréable tant à l’intérieur qu’à l’extérieur

« L’arbre a évidemment attiré notre œil dès l’arrivée, et c’est au cours de la visite guidée que nous avons appris  que ce tilleul faisait auparavant partie d’un alignement de plusieurs arbres, dont il ne reste que lui aujourd’hui. Dernier rescapé donc, il est tout de même en très bon état sanitaire et ne craint pas de s’arrêter en si bon chemin. Sa position, tout à côté de la façade principale du château, lui confère une allure tout à fait majestueuse.  Le contraste du  vert de ses feuilles avec le beige, filé de brun-orangé, du bâtit, met particulièrement bien en valeur son houppier équilibré. Cela bien sûr sans évoquer le si chatoyant damier des tuiles du toit ! C’est pour cela que, vu avec plus de recul, cette composition « arbre et château » donne au photographe l’envie d’user sa pellicule jusqu’à la fin… »

« Bien sur nous l’avons mesuré : circonférence de 5.80 mètres (à 1.50 m du sol), et environ 21 mètres de hauteur. »« A l’ombre de sa frondaison on se sent bien, et quelques tables sont installées là pour profiter d’un moment de tranquillité. »

« Cet arbre ne figure pas dans les listes répertoriant les tilleuls en Isère. Et pour cause : le château ne se visitait pas avant l’automne 2008. Il était donc impossible de voir l’arbre, protégé qu’il était dans cette propriété privée. Mais aujourd’hui que la situation est différente, chacun pourra venir en profiter pleinement mais seulement aux belles journées d’été quand la visite est possible.

Et ce sera alors un joli plaisir ! »

Un superbe tilleul dans un cadre absolument remarquable. Seul regret, que l’on ne puisse l’admirer au printemps, lorsque les feuilles ne sont que de petites gouttes vertes translucides!

Merci François pour ce premier reportage!

 

 

 

Share Button

9 réflexions au sujet de « Le tilleul du château de Pupetières, Virieu, Isère »

  1. Wow ! Un très grand merci François et Yannick ! Et félicitation pour ce blog ! J’ai aussi découvert un magnifique tilleul dans le Jura côté Suisse; dès que j’aurais pu prendre les mesures je vous enverrai des nouvelles.

  2. Bonsoir Mesdemoiselles,
    Bonsoir Monsieur le co-administrateur,

    Moi aussi je suis très heureux de trouver ce nouvel espace dédié aux arbres remarquables, le blog lancé par Yannick. Cela nous permettra de continuer les découvertes agréables, ensemble, dans les forêts.

    Laissons revenir cette douce passion, laissons couler à nouveau dans nos veines cette sève particulière, dont le goût tant sucré a généré de si beaux souvenirs…

    Cet hiver forcé, que nous avons subi malgré nous et qui fut à contre-temps de la saison officielle, va peut-être connaître sa fin, maintenant…???
    Je le souhaite.
    De tout mon coeur !

    Alors à vos plumes, et à vos appareils de photos.

    Et merci à toi, Yannick.

  3. Pourquoi je n’habite pas en Isère ? C’est un arbre et un château vraiment à tomber…
    Merci pour le partage François, il méritait un article depuis tellement longtemps ce tilleul !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.