L’autre chêne de Venon (Isère) !

Masqué par la colline de Pressembois où trône le célébrissime Chêne de Venon, un autre chêne solitaire fait des efforts désespérés pour essayer d’attirer l’attention du public. Mais c’est peine perdue, personne ne le remarque et il continue à vivre dans l’ombre de la Star grenobloise.
Quel dommage car il a pourtant une drôle de singularité… une originalité qui devrait fasciner les amoureux de la nature 🙂

Continuer la lecture
Share Button

Prochainement, le livre : Les Arbres remarquables en Isère

>>> Sortie prévue le 13 octobre 2022 ! <<<<

Le projet du livre sur les Arbres remarquables en Isère progresse bien, la phase d’écriture ainsi que la mise en page sont désormais finies 🙂
Le sujet est pleinement d’actualité avec l’élection de Grenoble Capitale verte européenne pour 2022 et une saison culturelle 2021-2022 consacrée à la Forêt pour le département de l’Isère.

Continuer la lecture

Share Button

Le miracle de l’Osier sanglant (Isère)

Cette histoire extraordinaire fait partie des plus belles légendes du Dauphiné.

Il s’agit en fait de deux miracles qui se sont produits près de Vinay sur les collines de l’Isère.
Tout a débuté en 1649, avec l’incroyable histoire de l’Osier sanglant, suivie huit ans plus tard de l’apparition de la Vierge.
Deux miracles pour le prix d’un ! Wahou quelle chance !
Sauf que pour le héros, l’histoire se finira tragiquement…

Attention, puisque nous sommes sur un blog arboricole, nous nous intéresserons plus particulièrement à la première histoire, celle de l’Osier sanglant.

Continuer la lecture
Share Button

Tout le Charme de la forêt de Bonnevaux (Isère)

Nettement moins touristiques que les grands massifs alpins, les plaines et collines à l’ouest de Grenoble sont pourtant l’occasion de faire aussi de très belles rencontres arboricoles…
De quoi donner un charme tout particulier à vos balades dans « Les Terres Froides » ! 🙂

Continuer la lecture
Share Button

Thurifères et voies d’escalade dans le Vercors

Les Rochers de Presles forment une longue barre de falaises au-dessus des gorges de la Bourne. Des falaises calcaires réputées pour les passionnés d’escalade et dont les voies vertigineuses attirent les meilleurs grimpeurs de toute l’Europe.

Mais ce qui fait aussi la particularité des Rochers de Presles, c’est la présence exceptionnelle de Genévriers thurifères accrochés au calcaire et jouant les équilibristes au milieu des voies d’escalade. Une présence végétale bien plus ancienne que la pratique de l’escalade et qui parvient à se faire respecter dans le petit monde des grimpeurs grâce aux efforts d’une association locale qui a su faire prendre conscience de la fragilité de cet écosystème si particulier.

Sur les Rochers mythiques de Presles, les grimpeurs ne sont pas seuls a évolué dans ce monde vertical…
Continuer la lecture
Share Button