L’if de Saint Sulpice de Grimbouville, Eure

Retrouvons Damien dans ses élucubrations taxacéennes, avec l’if de Saint Sulpice de Grimbouville, situé à dix kilomètres de son comparse de Saint Mards de Blacarville.

« Cet if est immédiatement reconnaissable, et malgré son tronc creux éclaté en deux, il forme un beau houppier très régulier. »« Il est composé de deux troncs soudés à la base, dont ne subsiste chez l’un, qu’un vestige enduit d’un mastic protecteur. On se met alors à imaginer cet if avec ses deux troncs, comme il devait être il y a fort longtemps. Il a depuis perdu son intégrité mais pas sa beauté ni son intérêt ! »


« La moitié restante du tronc est elle aussi mastiquée, afin d’éviter aux maladies et insectes de l’affecter d’avantage encore. Malgré ces soins, son état semble se dégrader. En effet, un pan entier de son vieux bois se décolle lentement du reste… »

« Il mesure (environ vu qu’il en manque un sacré bout) 3m88 à 1m30 du sol. »

« Situé à l’extérieur de l’ancien cimetière et à quelques pas de l’église, ses vieilles branches arrivent tout de même à veiller sur les tombes les plus proches. Comme si cet arbre s’était donné pour ultime mission d’apporter une ombre protectrice à nos aïeuls, décédés depuis parfois si longtemps que les tombes sont véritablement à l’abandon… »

« A voir aussi, juste derrière l’église, un joli frêne au tronc court (un peu plus d’un mètre), qui affiche une circonférence de 3m07 à 1m10.

« Partent ensuite de ce tronc puissant six branches filant vers le ciel, donnant fière allure à ce caduque. »

 

Étonnant if amputé de plus de la moitié de son tronc! Quelle pouvait-être sa circonférence originelle?  Six, sept mètres? Difficile à évaluer, tout comme son âge. Certains le disent contemporain de l’église, qui remonte au 12ème siècle. Si c’est le cas, il semble vouloir mettre autant de temps à dépérir, qu’il en a mis à atteindre sa maturité…

 

Share Button

6 réflexions au sujet de « L’if de Saint Sulpice de Grimbouville, Eure »

  1. Il est a noté, que la plupart du temps l’utilisation de mastic sur les plaies des arbres, est inutile voire néfaste! Elle crée une atmosphère confinée et humide, favorable aux champignons lignivores.
    D’autre part, avant l’application pour atteindre le bois sain, il faut procéder à un curetage plus ou moins agressif, qui brise les barrières naturelles de compartimentations mise en place par l’arbre, ce qui le rend encore plus vulnérable aux attaques de pathogènes.
    En conclusion, il est souvent urgent de ne rien faire, plutôt que de mettre en œuvre « une chirurgie arboricole » inadaptée.

  2. C’est une très belle phrase « il est urgent de ne rien faire », un de mes formateurs en arboriculture l’employait souvent et ça me fait plaisir de la lire ici
    🙂
    Bonne journée à tous!!

  3. Je n’ai pas pu poster de message sous les articles, le petit montage à faire avec les objets était bloqué…
    Je suis heureux de voir cet arbre figurer ici désormais, et il se trouve dans le bouquin où figurent bien des arbres remarquables de Normandie.
    Joyeuses fêtes à toutes et à tous, et longue vie aux arbres !

  4. Yanick, lorsque que clique sur une photo le mode de défilement n’apparaît plus et la photo s’ouvre dans un nouvel onglet et en plus grand (j’apprécie) ; mais quid des « photos cachées » invisibles jusqu’alors dans l’ancien mode d’affichage ?..
    Est-ce un souci ponctuel de mon navigateur, as-tu changé l’affichage, ou cela te le fait-il ?

    • Salut Damien,
      Depuis le début nous tâtonnons avec les différentes fonctionnalités de WordPress et effectivement l’affichage des photos avec le mode diaporama qui permettait de voir les images non-insérées à l’article n’avait qu’un affichage de petite dimension. Ce n’était pas très satisfaisant et il a donc fallu faire un choix. Si ceci nous oblige à limiter le nombre de photos par articles (sachant que c’est ce qui pèse aussi le plus lourd en matière d’hébergement du blog) ceci nous oblige également tous à être plus rigoureux dans le choix de nos photos et pas conséquent à améliorer la qualité du blog. Yannick et moi réfléchissons à la mise en place d’une charte graphique et rédactionnelle. Donc la forme n’est pas figée et toutes les idées sont les bienvenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.