Séquoias en Bretagne

Mickaël nous envoie un aperçu de quelques spécimens de séquoias bretons, parmi les plus remarquables .

« Pour faire suite à la belle présentation du séquoia sempervirens du parc de Majolan en Gironde, je te joins un petit bouquet de sequoias bretons qui en imposent. Le premier se trouve sur la commune de Plouec-du-Trieux (au abords d’un méandre du Trieux). Il s’agit d’un couple de séquoias sempervirens, dont le plus imposant mesure 6,8 m de circ et 45 m de hauteur »

 

Sequoia Plouec du Trieux Mickael Jezegou

Sequoia Plouec du Trieux Mickael Jezegou 2

« Le second se trouve dans un château sur la commune de Taden (bord de Rance). Il s’agit de 2 bouquets de séquoias : sequoias géants (C 6,4 m & H 37 m pour le plus imposant) au premier plan et sequoias sempervirens (C 4.7 & H 34 m) au second plan. »Sequoias Taden Mickael Jezegou

« Derniers sujets, il s’agit d’un bouquet de séquoias sempervirens à Quimperlé dans un parc privé. Ils ont été mesurés à 53 m de hauteur par le CRPF et l’association ARBRES.  Il s’agit à mon avis du record de hauteur en Bretagne. »

sequoias sempervirens h 57 m cir7 m

 

(Ces arbres étant dans des propriétés privées,nous n’avons pas indiqué leurs localisations précises.)

Merci Mickaël pour ces informations!

Le climat breton est tout à fait adapté au développement des séquoias notamment au niveau de la pluviométrie (là, j’apporte de l’eau au moulin des mauvaises langues!).

D’autre part, il y a eu de nombreuses plantations de séquoias dans les parcs et châteaux au 19 ème siècle, souvent accompagnées de cèdres et de thuyas géants (entre autres), qui aujourd’hui ont pris des proportions remarquables, donc le concours de hauteur n’est pas clos, car il y a certainement des arbres qui n’ont pas été mesurés, d’autant que celle-ci est loin d’être évidente si l’on n’est pas équipé d’un dendromètre…

 

Share Button

9 réflexions au sujet de « Séquoias en Bretagne »

  1. Salut!
    C’est marrant comme un arbre en appelle toujours un autre.
    Il est rare de trouver des sempervirens dont les circonférences puissent rivaliser avec les séquoias géants. Et là, en fort peu de temps, on se retrouve avec un fameux bouquet!
    Merci Mickaël pour ce petit tour de Bretagne et bienvenue dans la forêt.

  2. Bel article !!

    N’ayant que très peu de données sur le S.sempervirens, celles ci donnent un bon aperçu de ce que l’on peut trouver à l’ouest.

    Je me demande si le CRPF a utilisé un dendromètre ou un autre appareil de mesure.
    Etant depuis un an un inconditionnel du télémètre laser, j’ai discuté avec pas mal d’utilisateurs et ils le classent dans l’instrument le plus fiable.
    Alors que les dendromètres, hypsomètres (vertex,..) et autres ont des marges d’erreurs plus fortes.

    Au laser le plus grand arbre indigène d’Europe à été mesuré à 62,26 m en Slovénie avec une bande lâchée depuis la cime et avec l’instrument le résultat fut 62,10 m, soit une marge de 26 cm ce qui n’est pas mauvais sur une telle hauteur.

    Pour l’instant le plus grand se trouve en Angleterre avec 54 m (mesure de 2010, avec escalade et chute d’une bande, Longlet forest)

    Donc le votre est vraiment dans le top 5 des européens.

    Arrivera t-il un jour aux 115,72 m d’Hypérion, rien n’est moins sûr 😉

  3. Bonjour Silsey,
    Je serai curieux de savoir d’où tiens tu ces mesures d’arbres européens ? Existe t’il une base de données européennes ?
    merci d’avance

  4. Oui, comme l’a écrit Julien, c’est sur monumentaltrees, que je suis le plus souvent.

    Il s’agit principalement des arbres de Hollande, Allemagne, Belgique, Angleterre, France et Autriche.
    Mais globalement l’Europe est bien décrite et certains pays d’ailleurs sont également avec (Japon, USA,Afrique du sud,…)

    http://www.monumentaltrees.com/fr/records/

    et pour les espèces

    http://www.monumentaltrees.com/fr/arbres/especes/

    A peu près 11084 arbres décrits.
    C’est déjà une belle base de données.

    On peut dire qu’il y a une quinzaine de membres très actifs et d’autres qui enregistres des infos de temps à autres.

    Voilà.

    En tous cas, tu es le bienvenu !

  5. Bienvenue Mickaël, pour un beau départ, c’est un beau départ !
    Tes spécimens sont vertigineux, sur certaines photos on se croirait en Californie 😉
    Le lourd ciel pesant sur les cimes laisse à penser que les racines de ces géants avaient à boire ce jour là ^^
    Est-ce que d’autres que moi se sont fait la remarque que le SIG a un énorme trou de la région Centre jusqu’en Lorraine ?
    Avis aux internautes : on recrute chez les têtards ! 🙂

    • Oui Damien, en ce qui concerne la Lorraine, je me suis déjà fait cette réflexion ! Sysley avait fait un gros inventaire chez krapo, nous sommes vraiment pauvres en vieux arbres. Ils ont payé un lourd tribut à l’ère industrielle, que ce soit pour étayer les mines ou cibles sous les obus. Par contre, nous sommes riches en jeunes forêts : taillables, corvéables et monnayables à merci. C’est une catastrophe par chez nous ! Pas de vieux chênes à l’entrée des fermes, seulement des pylônes … Si vous saviez comme je vous envie !

      J’en ai deux trois en tête à aller voir, mais quand ?
      A + à tous les têtards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.