Chêne pédonculé près de Plancoët, Côtes d’Armor

Voici une bien belle découverte arboricole: le chêne du Guébriant près de Plancoët.

Chêne ped Le guébriant Pluduno C7.3 H11 (2)

 

L’arbre possède une circonférence record de 7 m et une hauteur de 11.5 m. Mais au delà des chiffres, sa remarquabilité réside dans ses impressionnants empattements. Ces véritables charpentières racinaires constituent de solides haubans fixant l’arbre à la terre ferme. Elles traduisent la réaction du chêne aux attaques de champignons lignivores au niveau de son collet. Tout se passe comme si celui-ci réagissait en compensant et en développant davantage de bois. Au fil du temps, cette « course poursuite » entre l’arbre et l’agresseur a donné à ce chêne une physionomie bien particulière.

 DSC_0083

A noter également la présence de vieux ‘outils agricoles en partie « avalés » par l’arbre.

Chêne ped Le guébriant Pluduno C7.3 H11 (5)Chêne ped Le guébriant Pluduno C7.3 H11 (7)

Ce chêne est associé au manoir du Guébriant (en arrière plan sur la dernière photo), berceau du maréchal De Guébriant (1602-1643). On se prête aisément à imaginer que l’homme aurait pu le planter au cours du 17ème siècle.

DSC_0079

Localisation par ici

Share Button

18 réflexions au sujet de « Chêne pédonculé près de Plancoët, Côtes d’Armor »

  1. Très impressionnant.

    A propos de chênes pédonculés, savez vous qu’il en existe de très beaux exemplaires, en Corse dans la plaine orientale ( les plus beaux se trouvent entre Mignataja et Ghisonaccia ).
    Pendant des décennies j’ai cru qu’il s’agissait de chênes pubescents particulièrement « développés ».
    En lisant un livre de botanique concernant l’île de beauté, j’ai découvert que c’était en fait des arbres « reliques », des chênes pédonculés qui ont survécu en Corse, au dernier réchauffement climatique, il y a 10000 ou 15000 ans.

    • Mickaël, ça reste strictement technique à l’article mais as-tu vu que ta 1ère photo est énorme, les trois suivantes très (trop ?) petites, et qu’on ne peut cliquer sur la dernière ?

  2. Effectivement au niveau des photos ce n’est pas formidable. Tu n’es pas le premier à me le dire. J’utilise microsoft office pour les réduire (c’est assez facile) mais au final j’ai peut être un peu trop réduit les photos (sauf la première que j’ai volontairement laissé en format original)
    Quel logiciel utilises tu pour réduire les photos ?

    • Je suis passé part là aussi et recadré par les admin 😉
      J’utilise un logiciel gratuit qui s’appelle photofiltre (il y a une version libre et une autre payante) ; c’est très simple d’utilisation et largement suffisant pour le redimensionnement et la petite retouche, qui te sera aussi utile.
      Normalement la dernière version téléchargeable, sur 01net par exemple, est gratuite et à jour. Voilà 🙂

    • Chuis certainement très neuneu en informatique mais pour réduire la taille de mes photos je passe tout bêtement par Paint. On peut y faire aussi quelques simples retouches ou ajout de signatures.
      Pour ce que j’en dis… vaut mieux laisser faire les spécialistes 😉
      Le principal c’est qu’on se régale de vos découvertes !

  3. Il est tout simplement superbe, j’avais déjà vu la photo du pied, mais la vue d’ensemble est tout aussi étonnante!
    Si tu peux mettre une photo de plus grande taille ce serait bien pour admirer le colosse…
    Il faudra que l’on aille le voir!

  4. Voilà l’article modifié avec de meilleurs photos. Je vous ai mis également quelques clichés pris en ce début de printemps.

    • Avec le temps et l’expérience en rédaction aidant, tu développeras bientôt ton propre style d’article.
      Le démarrage est toujours un peu délicat, mais ça viendra 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.