Le chêne des Hindrés, Paimpont, Ille-et-Vilaine

Rares sont les arbres forestiers d’exception en Bretagne, le chêne des Hindrés à ma connaissance est l’un des plus remarquables d’entre eux…

chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (7)

Il est situé au nord-est de la forêt de Paimpont (ou forêt de Brocéliande), dans la seule partie domaniale du massif.

chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (1)chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (3)

L’arbre est donc géré par l’O.N.F., comme le chêne Guillotin (situé dans la commune voisine), mais à l’inverse de ce dernier il n’a pas fait l’objet d’un interventionnisme forcené.

Sa protection est assurée par un simple grillage limitant  le piétinement du sol et les risques pour les visiteurs, en effet ce vieux chêne sessile porte de nombreux bois morts…

chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (8)chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (9)

Je regrette toutefois que le développement des jeunes arbres ne soit pas limité, car ils sont avec leur ombre, responsables en partie de la mortalité des charpentières basses…

D’ailleurs l’existence de ces branches basses indique que cet arbre s’est développé si ce n’est dans une clairière tout au moins dans une futaie plutôt claire ou un taillis sous futaie.

chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (5)

Malgré un dépérissement assez net lié en partie à un coup de foudre, dont le tronc conserve les stigmates, il a encore fière allure.

Il est très  impressionnant avec sa puissante ramure et son fût bien droit se prolongeant, comme souvent chez le chêne sessile, jusque dans le houppier.

chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (4)chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (6)

Côté mensurations, en 2009 (date de ma dernière mesure pour l’inventaire) il faisait 5.02 m, et en 1993, il avait été mesuré à 4.80 m, soit un accroissement moyen de 1.35 cm par an.

Les services de l’O.N.F. lui attribuent plus de 400 ans (indications du panneau), toutefois avec ces données (si elles ont été faite au même niveau), il pourrait n’avoir qu’environ 300 ans…

Bien sur ces évaluations ont leurs limites, dans la mesure on l’on ne connait pas tout l’historique de l’arbre (a-t-il toujours bien en lumière, sinon combien d’année lui a-t-il fallu pour émergé des autres arbres et commencer une croissance plus rapide…), comme d’habitude le mystère demeurera…

chêne des hindrés, Paimpont, Ille et Vilaine, Yannick Morhan (2)Aujourd’hui avec la recrudescence de la culture celtique et des mythes arthuriens, l’arbre accueillerait entre ses grosses racines superficielles des cérémonies druidiques, on lui prête des vertus magiques…

Personnellement sa présence et sa majesté naturelle me suffisent!

Localisation approximative par ici, pour s’y rendre de Paimpont prendre la d71 vers Saint Malon après quelques kilomètre un petit parking à gauche, le sentier est de l’autre côté de la route (fléchage).

Share Button

6 réflexions au sujet de « Le chêne des Hindrés, Paimpont, Ille-et-Vilaine »

  1. Cet arbre est sûrement l’un des plus beau chêne forestier Breton.
    Comme dit Yannick , il mériterait un peut d’attention dû à son statut…

  2. En général, les photos atténuent l’effet que peuvent procurer la proximité de ces arbres. Or celui-là est impressionnant même en photo…
    Ca doit être pas mal de se trouver sous ses grosses charpentières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.