Le grand hêtre du col des palombières, Lecumberry, Pyrénées-Atlantiques

Après avoir croisé un platane ferrailleur, des hêtres biscornus et un châtaignier trapu (à retrouver ici), cette journée riche en rencontres arboricoles s’est conclue dans la verticalité.

Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (6)

En effet, voulant rejoindre Lécumberry depuis Saint-Just-Ibarre (via Hosta), nous avons atteint, non sans quelques inquiétudes pour le moteur de mon fourgon de l’époque, le col des palombières. Une pause s’imposait pour laisser reprendre leur souffle à mes chevaux vapeur, mais aussi et surtout pour admirer un superbe fayard jouxtant la route …

Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (3)Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (4)

Cette fois-ci ce n’est pas une trogne mais un magnifique spécimen de haut jet, et pas des moindre, puisqu’en 2012 le fût mesurait 5.20 m de tour!

Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (1)

Le colosse arbore un dendroglyphe, et renseignements pris auprès de la personne s’occupant de la palombière, Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (7)celui-ci « commémore » le souvenir de la plus mémorable saison (où journée ma mémoire défaille!) de chasse où plusieurs milliers de malheureuses palombes s’étaient laissées prendre dans l’imposant dispositif de filets et de miradors…

Notre hêtre était accompagné par trois confrères plus modestes.

Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (9)

L’un d’eux, dont le tronc gît encore à proximité est tombé au cour d’une tempête.

Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (5)Hêtres du col d'Hosta, Lecumberry Pyrénées Atlantiques, Yannick Morhan (8)

Des deux sujets restant un seul est vraiment intéressant, il mesure 3.90 m de tour (2012). Il est harmonieusement ramifié et semble en excellente santé…

Ce fut donc une belle journée de « tree hunting« , toutefois, notre passion étant pacifique, je n’ai scarifié l’écorce lisse du grand hêtre pour y afficher mon tableau de chasse du jour!

Localiser sur la carte par ici

(gps 43.15304,-1.11647)

Share Button

4 réflexions au sujet de « Le grand hêtre du col des palombières, Lecumberry, Pyrénées-Atlantiques »

  1. En le voyant tout seul, il semble 2x plus petit qu’avec quelqu’un à côté ! Il est splendide, quelle est l’altitude de ce col ? Un arbre de cette taille en montagne a dû mettre bien plus de temps à devenir un tel colosse

    • On a moins la perception du gabarit, sans une échelle de taille, pour un arbre au port élancé. De prime abord, il ne m’avait pas apparu si gros.
      Quand à l’altitude elle n’est que d’environ 620 m, ce n’est pas de la haute montagne, mais la route qui y mène est vraiment particulièrement pentue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.