Les vieux cyprès de la chapelle St-Roch à Montolieu, Aude

Réédition partielle de l’article suite au piratage du blog.

Je vous en avais parlé dans l’article sur le cyprès de Collioure, il existe un petit endroit magique dans le Cabardès audois où trois vénérables cyprès de Provence défient le temps au sommet d’une colline rocailleuse.
Ces trois gardiens veillent sur une petite chapelle. Le site est charmant, tellement pittoresque qu’il deviendra à coup sûr un site incontournable pour tous les passionnés d’arbres.

cyprès-provence-montolieu1

Nous sommes en présence du très classique Cyprès commun (ou de Provence), mais dans une forme différente à celle habituelle. Le port de ces cyprès est plus étalé, de grosses charpentières divisent le tronc. Il s’agit de la variété « horizontalis » de l’espèce. Cette forme le distingue des silhouettes pointues, fastigiées rencontrées habituellement sur tout le pourtour méditerranéen.
Mais cette variété « horizontalis » n’est pas rare… elle est juste moins fréquente ! et elle existe même sous plein de formes intermédiaires.

cyprès-provence-montolieu2

Leur position sur cette colline n’est pas naturelle, ils ont été plantés par l’homme certainement pour matérialiser le sommet et le lieux saint. Leur date de plantation reste inconnue, mais on pourrait être tenté de faire le rapprochement avec la date de construction de la chapelle.
montolieu-ancien1montolieu-ancien2Malheureusement on ne dispose que de très peu d’éléments historiques sur cette chapelle. Selon certaines hypothèses, elle doit son origine à un vœu collectif des villageois en 1621 lorsque l’épidémie de la peste épargna miraculeusement Montolieu. La plantation des cyprès pourraient donc correspondre à sa construction il y a 400 ans.
D’ailleurs, des estimations réalisées en 2004 annonçaient un âge probable de 400 ans voir 600 ans pour le plus gros… Incroyable !!!cyprès-provence-montolieu6
Et la circonférence du plus majestueux est tout bonnement hallucinante ! Je ne connais aucun cyprès commun similaire en France.
En septembre 2015, pris à 1,3m de hauteur, son tour de taille est de 4,56m. Sa hauteur, mesurée au dendromètre suunto est de 14m.
Son état sanitaire n’est pas excellent, quelques branches ont séché dans le houppier, mais on ne peut pas considérer que l’arbre soit véritablement en danger. Il faudra tout de même rester vigilant et suivre son évolution…

Les deux autres cyprès sont de dimensions plus modestes. Leur tour de taille mesuré à 1,3m est de 3,13m et 3,05m. Avec une telle différence de dimension, on peut supposer qu’ils n’aient pas été plantés à la même période. Entre 3m et 4,50m de circonférence, il doit bien y avoir une bonne centaine d’années d’écart… Au sommet de cette colline, le cyprès de Provence n’a pas grand chose à manger !

cyprès-provence-montolieu92cyprès-provence-montolieu91cyprès-provence-montolieu93

La forme cannelée du tronc et des branches ressort parfois sur certaines espèces résineuses. Et avec l’écorce en fines lanières de couleur grise, l’effet est de toute beauté.

cyprès-provence-montolieu96

« Les Trois frères de la chapelle St Roch » ont reçu le label Arbre remarquable de France décerné par l’association ARBRES en 2014, le 16 aout (jour de la fête nominale du Saint).

Share Button

Une réflexion au sujet de « Les vieux cyprès de la chapelle St-Roch à Montolieu, Aude »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.