Le plus gros platane de France se meurt…

Je vous rassure tout de suite, ce titre volontairement accrocheur est quelque peu exagéré… Mais malheureusement il résume assez bien la situation.
La tragédie se déroule sur la commune de Monteux dans le Vaucluse. Sur ce territoire riche en platanes d’exception, celui de St Féréol entre dans une autre catégorie, celle des arbres hors norme.
Platane-monteux02

Platane-monteux05

J’admets que le terme de « plus gros platane de France » est peut-être un peu exagéré…
Sa circonférence mesurée en février 2016 à 1,3m du sol est de 8,23m. Un tour de taille hallucinant mais qui n’atteint pas les records déjà enregistrés pour cette espèce. Sauf que celui de St Féréol a un tronc unique bien différencié du restant du houppier. Certains platanes ont été mesurés à 10m de circonférence (comme c’est cas pour celui de Pont St Esprit, 30) mais ils présentent tous des départs de branches très bas modifiant la forme du tronc et donc la prise de mesure de la circonférence.
Mis à part le platane de Lamanon (13) dont la circonférence avoisine aussi les 8m, je n’avais jusqu’à présent jamais rencontré de platane aussi imposant… aussi titanesque !
Platane-monteux03Concernant son état de santé, je pense que l’on peut utiliser le terme de « mort imminente » sans trop d’exagération. Je ne vois pas par quel miracle il pourrait continuer à vivre dans cet état.
Une opération de la dernière chance, sous la forme d’une taille sévère, a été menée l’an dernier. Mais il faut se rendre à l’évidence, l’opération a échoué. La maladie continue à progresser et les quelques rejets qui sont apparus ne permettront pas d’assurer la survie du colosse.
Platane-monteux06Il est fort probable que la cause de ce dépérissement soit le terrible Chancre coloré du Platane. Une maladie qui fait des ravages depuis les années 70, tout particulièrement dans les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. La maladie a progressé vers les départements voisins et c’est désormais toute la moitié sud de la France qui est concernée (cf. la terrible épidémie sur les bords du Canal du Midi). Il n’y a aucun moyen de lutte efficace. Les consignes sont l’abattage des arbres atteints et le brulage de toutes les parties végétatives. Depuis l’apparition de la maladie, ce sont plus de 50 000 platanes qui ont du être abattus à cause de ce fléau.

D’ailleurs, le petit frère du Géant de St Féréol a déjà été emporté par la maladie il y a quelques années. Il n’a pas été abattu et sert actuellement de support pour le lierre au fond du jardin.
Le « plus gros platane de France » risque bien d’avoir le même destin…

Platane-monteux07


 Voici deux photos d’archives venant du CAUE84 des platanes géants de St Féréol :

 unnamed1unnamed2
Le Colosse (photo de gauche) et le Petit Frère (photo de droite)

Share Button

8 réflexions au sujet de « Le plus gros platane de France se meurt… »

  1. Je viens de faire un petit ajout en fin d’article : deux photos d’archives à l’époque où les deux géants étaient bien verts.

  2. Bien dommage, ils devaient être superbes!
    C’est très inquiétant toutes ces maladies extrêmement virulentes et destructrices, le frênes sont en sursis avec la chalarose, les châtaigniers souffrent de l’encre…
    L’avenir est bien incertain pour nos vieux arbres

  3. Bonjour, puisque, je crois vous êtes dans la région, je voulais vous signaler 4 platanes gigantesques qui sont dans la cour du lycée Gabriel Faure de Tournon et qui auraient été planté autour de 1780. Je n’ai pas pu m’approcher pour les mesurer mais ils m’ont semblé énormes. Les connaissez-vous? Il parait qu’ils sont classés monument historique mais je ne les ai pas trouvé sur le site des arbres remarquables.

    • Bonjour,
      merci pour cette information, je suis passé en début de semaine à Tournon. J’ai voulu m’approcher de ces beaux platanes, mais malheureusement l’accès à l’intérieur du lycée n’est pas possible aux simples badauds… et aux chasseurs d’arbres 😉
      Ces platanes semblent être masqués par les bâtiments, les autres du grand parc visibles de l’extérieur à travers la grille sont de dimensions plus ordinaires.
      A noter aussi que la façade de ce vieux bâtiment est ornée d’une très belle glycine, pas énorme mais qui couvre bien la façade. Je suis passé 2-3 semaines trop tôt, avant la mise en fleur de la glycine, dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.