Le Charme du naturisme dans le Morvan…

Bien-sûr, le titre est volontairement accrocheur, mais vous verrez qu’il n’est pas loin de la vérité 😉
Note : l’article est tout public ! Aucune photo n’est choquante même si certaines peuvent faire peur à la tombée de la nuit au fond des bois…

Reprenons en détail ce titre accrocheur qui associe bizarrement « charme », « naturisme » et « Morvan » dans un blog arboricole !

La scène se déroule dans le Bois de Dône, un peuplement mélangé de feuillus et de plantations résineuses tout à fait caractéristique de la forêt morvandelle des collines de la Nièvre. Bref, un paysage sauvage et typique qui fait tout le charme du Morvan.

L’acteur principal est forcément un arbre (et non pas un castor…) pour bien coller au thème de notre petit blog préféré. Il s’agit en l’occurrence d’un spectaculaire Charme taillé en arbre têtard et dont les formes, joliment bosselées, lui donnent une allure fantasmagorique par temps de brouillard.
Ses dimensions ne sont pas exceptionnelles pour l’espèce (circonférence de 3,43m mesurée à 50cm de hauteur en octobre 2017) mais suffisantes pour trahir certainement un âge vénérable. Ce charme têtard a d’ailleurs vu évoluer son environnement au cours des dernières décennies. Les plantations résineuses à proximité n’ont qu’une trentaine d’années et le vieux têtard devait servir à l’origine de délimitation de parcelles agricoles avant de se retrouver envahi par la forêt. Mais pas seulement…

De nos jours, le vieux têtard sert également de délimitation à un aménagement touristique plutôt inattendu dans ces terres froides du Morvan : un camp de naturisme !
Effectivement, quelle surprise de découvrir l’existence d’un camping naturiste dans ce coin reculé du Morvan, si loin du Cap d’Agde. Et voilà comment notre vieux charme têtard est devenu subitement Gardien de camp de naturistes alors qu’il n’avait jamais gardé autre chose que des vaches ou moutons entre deux parcelles agricoles…
Je ne sais pas ce qu’il pense de sa nouvelle fonction mais en tout cas, moi, j’étais bien embêté pour aller lui rendre visite ! J’ai dû choisir une période de l’année peu favorable à ces nouveaux riverains pour venir faire quelques photos du vieil arbre sans qu’il y ait d’ambiguïté sur ma présence à proximité du camping…
Les découvertes arboricoles réservent parfois bien des surprises !!!

Share Button

8 réflexions au sujet de « Le Charme du naturisme dans le Morvan… »

    • Salut Guy,

      ça fait plaisir de te voir de passage sur le blog, ça fait un moment que l’on ne t’avait pas vu 🙂
      Content de savoir que tu es sous le charme de ce vieux têtard.
      Juste une précision, l’histoire aurait pu être encore plus percutante si la scène s’était déroulée sur la commune voisine à moins d’1km : sur le territoire du célèbre village de Poil dans la Nièvre ! Car c’est bien connu, « le Charme d’Adam est d’Hêtre à Poil » lol !
      Je suis un peu déçu ça s’est joué à pas grand chose !

  1. Le charme a toujours été un de mes mes arbres préférés. Surtout pour des raisons esthétiques.
    Que celui-ci ne possède pas de dimensions exceptionnelles n’a donc que peu d’importance, ce qui est à souligner c’est que tu ais su ou pu en transmettre la beauté.
    Ces trois dernières photos sont exceptionnelles. Certainement parmi les plus beaux clichés que j’ai pu voir sur le blog jusqu’ici.

    • Merci Y@nick, c’est très gentil, je suis ravi que les photos que te plaisent 🙂
      Tu sais bien que pour faire une belle photo, ça tient souvent à très peu de choses, il suffit parfois de se trouver au bon moment. Cette fois-ci cette petite brume automnale accentue le côté fantasmagorique du vieux têtard… et pourrait lui donner l’aspect un peu effrayant d’un conte pour enfants.
      En matière de jolies photos (et elles sont nombreuses heureusement sur notre blog ) l’une de mes préférées est celle de Mickaël avec son poirier breton sur fond d’arc en ciel, il avait su se trouver au bon endroit au bon moment 🙂 🙂 🙂
      http://lestetardsarboricoles.fr/wordpress/2015/03/21/le-monumental-poirier-de-keranfaro-taule-finistere/

  2. Je suis charmée aussi… par cet arbre fantasmagorique et par la qualité des photos.
    Mais pas au point d’aller faire du naturisme dans la Nièvre 😀
    Rassure-toi Castor ce n’est pas ta faute si cet article n’est pas au Poil, mais celle des concepteurs de ce camp qui ne l’ont pas crée sur la bonne commune, ils ont manqué d’imagination ou d’opportunisme 🙂
    Et finalement ce charme peut-être qu’il ne garde pas (ou plus) mais qu’il se contente de REgarder 😀

  3. Comme pour Yanick, je suis sous le charme de cette espèce si bien représenté en France. Que ce soit dans le bocage, dans la lisière, en pleine futaie ou encore en tonnelle, le charme à quelque chose de plus.
    Son très bon bois de chauffage, sa dureté, son esthétisme avec ses troncs cannelés, torsadés, torturés et ses belles nuances d’écorces font de lui un (h)être à part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.