Les « Pisonay » d’Andahuaylillas et autres arbres du Pérou.

En octobre dernier, ma belle-sœur Isa, connaissant ma passion arboricole, m’a ramené de son séjour au Pérou quelques photos d’arbres locaux.

Pisonay 4 © Isa

Parmi eux une série d’arbres aux fleurs rouge flamboyant et portant  ces chevelures pendantes que l’on voit également souvent sur les chênes de Louisiane a attiré mon attention. Il fut difficile de les identifier et de les localiser mais avec l’aide d’Isa, j’y suis enfin arrivé. Ces pisonay (nom local) sont des érythina falcata Benth de la famille des fabacées et ces chevelures pendantes sont des plantes épiphytes, le tillandsia usneoides, aussi appelée mousse espagnole, fille de l’air ou barbe de vieillard.

Pisonay 3 © IsaIl a été un peu plus facile de retrouver leur localisation. Ces arbres se trouvent dans la municipalité d’Andahuaylillas à quelques kilomètres de la ville de Cuzco. Isa ne les a pas mesuré et n’avait de toute façon pas le matériel pour le faire. Mais au vu des photos on peut estimer les plus gros à plus de 7 – 8 mètres de circonférence. Pour des arbres poussant à 3400 m d’altitude dans des conditions climatiques plutôt rudes, ce ne sont plus de jeunes arbres et ils ont certainement vu défiler plusieurs siècles.

Pisonay 2 © IsaDes variété d’Erythrines sont cultivées dans l’ouest de la France. Notamment à Bordeaux et Nantes.

Parmi les autres arbres rencontrés lors de son périple, il y a aussi celui-ci que j’identifierai à un cyprès mais sans aucune certitude. Selon Isa l’arbre est en partie mort et la végétation qui lui donne cet air vert et fleuri n’est qu’une plante grimpante s’en étant servi de tuteur.

Arbre non-identifié A 01 © Isa Arbre non-identifié A 03 © Isa Arbre non-identifié A 02 © Isa

Il y a aussi ce drôle de conifère non-identifié (décidément ce ne sera jamais ma spécialité) aux branches largement palmées de longues aiguilles. Je ne désespère pas de retrouver son espèce car il me semble en avoir déjà vu un. Peu-être de la famille des araucaria .

Arbre non-identifié B 02 © Isa   Arbre non-identifié B 01 © Isa

Pour finir je ne résiste pas au plaisir de rajouter cette magnifique photo du Machu Picchu où l’on aperçoit quelques arbres résistant à l’altitude et s’accrochant aux ruines de la vieille cité Inca.

Machu Picchu © Isa

Localisation des pisonays de Andahuaylillas

Share Button

14 réflexions au sujet de « Les « Pisonay » d’Andahuaylillas et autres arbres du Pérou. »

    • J’y avais pensé mais je n’y crois pas vraiment. Sur hétetophylla les longues aiguilles sont composées de multiples « dents » les unes après autres. Là j’ai plus l’impression de longues aiguilles unies et lisses. Mais il y une certaine ressemblance c’est sûr.

    • Coucou Julie, j’avais vu ton message sur le Krapo Arboricole. Du coup j’ai répondu et suis allé faire un tour sur ton blog qui m’a bien éclaté. Il me fait un peu pensé au blog de Véro le Blaireau.
      Comme tu es sur wordpress tu vas peux être pouvoir aussi nous donner quelques petits conseils.
      Bon WE
      Y@nick

    • Excellente question!
      Je viens donc de rajouter le bouton follow en bas à droite et une extension pour s’abonner aux commentaires, ton passage nous aura été bénéfique!

    • Ah oui, je t’explique on est deux administrateurs du blog. Y@nick et Yannick. Si tu fais pas le différence c’est pas grave car on va dans le même sens. Mais bon ça peut troubler au début.

  1. Sympa comme tout ce voyage, ces arbres en imposent et les paysages sont magnifiques. Les arbres inconnus sont en effet difficiles à trouver, je suis certain d’en avoir déjà vu quelque part, dans un parc. Par ailleurs, « l’illandsia » est un réalité un tillandsia, épiphyte en effet.

  2. Bonjour Yannick,

    Bravo pour ce beau petit retour en arrière… et Bravo pour tes connaissances j’en suis Ba ba !

    A un de ces jours peut-être.
    Sonia, la co-voyageuse d’Isa au Pérou, lol

  3. la première photo a été prise à Andahuaylillas, près de la « chapelle sixtine des Andes ». je suis contente d’avoir appris le nom de ces arbres ! il me semble que j’ai pris une autre photo de cet fleur mais à Lima. Je suis justement en train de mettre mes photos en ligne !

    • Merci Monique.
      Effectivement bien qu’il y ait aussi des pisonays à Pisac les 3 premières photos semblent avoir été prises à Andahuaylillas. La correction a été prise en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.