Balade arboricole à Montpellier

Précisons tout de suite qu’il ne s’agit pas de présenter à nouveau dans cet article les arbres-stars de la capitale languedocienne, déjà largement détaillés depuis des années dans nos différents blogs arboricoles : Le jardin des plantes et son Filaire boite aux lettres (ici), le Ginkgo imposteur (), le Ginkgo géant de la gare (ici), le Cèdre de Grammont (sur le blog du krapo) ou encore les Magnolias de la Promenade du Peyrou (ici).
Cette nouvelle balade montpelliéraine vous permettra de découvrir d’autres petits trésors dispersés dans les parcs et jardins et jusque dans le dédale des ruelles du centre-ville, à l’image de ce Cèdre bicentenaire, fraîchement labellisé par ARBRES en 2021, mais dont le public ne doit se contenter que de son houppier tabulaire dépassant des hauts murs de l’Hotel Deydé.
Puis en fin d’article, vous serez surpris en découvrant la dernière folie montpelliéraine. Il est désormais possible d’habiter dans un Arbre ! 🙂 🙂 🙂

Cèdre de l’Hôtel Deydé labellisé ARBRES en 2021, à peine visible au public
Continuer la lecture
Share Button

Les Cèdres du jardin des Vignaux à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées)

L’engouement pour la petite station thermale de Bagnères-de-Bigorre remonte à l’époque romaine. Et de nos jours encore, la sous-préfecture des Hautes-Pyrénées jouit d’une grande notoriété dans le tourisme régional. C’est grâce à sa position centrale dans la chaîne pyrénéenne au pied de l’emblématique Pic du Midi et sur la route menant au Tourmalet, que Bagnères reste une étape touristique incontournable.
Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’elle possède également deux des plus gros cèdres répertoriés en France… Voilà qui devrait donner une raison supplémentaire à tous les amoureux des vieux arbres de faire une halte en Bigorre 🙂

Continuer la lecture
Share Button

Le Bunya-bunya de Menton (Alpes-Maritimes)


Menton bénéficie d’un microclimat subtropical bienfaiteur qui lui fait presque ignorer l’hiver...

C’est la promesse annoncée par le site internet de ce petit bout de France niché entre Monaco et la Riviera italienne.
C’est sûr qu’en plein hiver sibérien ça peut faire rêver, mais c’est plutôt le terme « microclimat subtropical » qui m’enthousiasme et me laisse imaginer la possibilité de faire des rencontres arboricoles hors du commun.
Alors, entre « Menton ville du citron », « Menton ville jardin », je choisis l’option « Menton et ses arbres tropicaux » pour partir à sa découverte.
Et les surprises ne vont pas tarder à arriver, avant même d’avoir atteint la célèbre baie de Garavan, berceau de l’agrumiculture, une étrange silhouette dans une rue parallèle attire mon regard.

Continuer la lecture
Share Button

L’If Millénaire de Bertric-Burée (Dordogne)

J’ai comme l’impression que le dernier article sur les Ifs du Cimetière de Forcalquier ne vous a pas rassasié… Je me trompe ?

Ok, pas de soucis, on tourne la page et on change d’horizon 🙂
Direction la belle campagne périgourdine pour découvrir du Taxus baccata dans une version XXL, monstrueusement gigantesque, totalement hors-norme !
Cette fois je vous propose du lourd, du très très lourd !
Effet waouh garanti à 100% 🙂 🙂 🙂

Continuer la lecture
Share Button

Un concentré d’arbres exceptionnels à Ghisonaccia (Corse)

Il est fréquent lors des inventaires départementaux de dénicher une commune concentrant un nombre incroyablement élevé d’arbres remarquables. C’est le cas de Voiron en Isère, de Grambois dans le Vaucluse, ou de Vérigon dans le Var… 
L’Ile de Beauté n’échappe pas à cette règle. Il suffit pour s’en convaincre de se rendre sur le vaste territoire communal de Ghisonaccia dans la plaine orientale pour tomber sous le charme de son fabuleux patrimoine arboré.
Il  y a bien-sûr les deux vedettes de renommée internationale placées à moins d’un kilomètre de distance ! Deux produits 100% Corse, naturels et sauvages, mais dans deux styles très différents :
–  « L’Arbre oiseau » dont la particularité physique lui donne un charme unique et a conquis le public lors de l’élection de l’Arbre de l’année 2018. 
– le Pistachier millénaire, dans une autre catégorie, qui rejoint le cercle très fermé des arbres les plus emblématiques de France.

Mais ce n’est pas tout… Je vous propose dans ce court article, après une rapide présentation des deux vedettes déjà ultra médiatisées, de vous dévoiler deux autres arbres méconnus qui réunissent eux aussi tous les critères de remarquabilité *** 🙂

Continuer la lecture
Share Button