Trio de marronniers à Thorigné-Fouillard, Ille-et-Vilaine

C’est en discutant avec des confrères élagueurs, que je salue au passage car je sais que l’un d’entre eux nous suit, que mon associé a eu vent de l’existence de ces sujets. Toutefois, il m’avait envoyé sur la piste de châtaigniers et non de marronniers. A qui se fier?

MARRONNIERS DE TIZE THORIGNE FOUILLARD ILLE ET VILAINE YANNICK MORHAN (1)

Je suis donc parti à leur recherche sur la commune de Thorigné-Fouillard près de Rennes, plus précisément dans le domaine de Tizé.

Ce domaine communal partiellement loti, dispose d’un espace naturel, qu’il est surprenant de découvrir, dans la mesure où il est enclavé entre l’agglomération Rennaise et sa rocade. Il constitue un vrai havre de paix et de nature!

MARRONNIERS DE TIZE THORIGNE FOUILLARD ILLE ET VILAINE YANNICK MORHAN (10)MARRONNIERS DE TIZE THORIGNE FOUILLARD ILLE ET VILAINE YANNICK MORHAN (7)

J’ai trouvé les arbres quelques centaines de mètres après le moulin de Tizé, en empruntant le sentier qui longe la Vilaine.

Une modeste barrière installée par les services techniques en limite l’accès tout en permettant de les admirer.

MARRONNIERS DE TIZE THORIGNE FOUILLARD ILLE ET VILAINE YANNICK MORHAN (2)L’ensemble est vraiment superbe, mais c’est le plus gros spécimen qui est le clou du spectacle. Avec 4.75 m de tour, il dépasse largement ses deux confrères qui ne mesurent que 3.37 m et 3.52 m.

MARRONNIERS DE TIZE THORIGNE FOUILLARD ILLE ET VILAINE YANNICK MORHAN (5)

Au niveau de la ramure, là non plus, pas de comparaison possible, elle est vraiment énorme et a une envergure impressionnante.

Certaines branches basses sont parties vers la rivière, mais elles n’ont pas supporté le courant qui les a probablement rompues ou asphyxiées lors des hautes eaux. En réaction, l’une d’elle a émis de puissantes réitérations verticales pour prendre le relais des parties manquantes.

Côté chemin, il y a eu aussi un peu de casse, mais rien de dramatique… Ce qui attire l’attention, ce sont ces grosses charpentières étrangement soudées l’une à l’autre; un bel exemple d’anastomose.MARRONNIERS DE TIZE THORIGNE FOUILLARD ILLE ET VILAINE YANNICK MORHAN (4)D’autre part, on voit nettement une branche basse oblique avec un aspect musculeux, signe qu’elle modifie sa croissance en grosseur pour faire face aux contraintes mécaniques générées par son poids et sa longueur. 

MARRONNIERS DE TIZE THORIGNE FOUILLARD ILLE ET VILAINE YANNICK MORHAN (3)

Il est étonnant de constater la différence de développement entre ces trois arbres qui ont probablement été plantés au même moment. On peut aussi s’interroger sur l’origine de leur plantation dans un endroit plutôt isolé.

De bien beaux arbres pour cette essence, mais qui ne sont pas les seuls de l’agglomération Rennaise. A ma connaissance, deux où trois autres pépères attendent une visites dans des parcs privés…

 

Share Button

7 réflexions au sujet de « Trio de marronniers à Thorigné-Fouillard, Ille-et-Vilaine »

  1. Salut Yannick! Ma curiosité m’a déjà conduit à son pied il y a 2ans de te post quelques clichés demain;
    Pour rester sur les chênes j’ai deux pépères à présenter bientôt un sur Bruz et un autre sur Romillé. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.