Le chêne des trois croix à Erôme, Drôme

  Bien ancré au sommet d’une petite butte discrète, un majestueux chêne étale son houppier.
Nous sommes à la sortie d’Erôme, un charmant village de la Drôme des collines.

En deux temps trois mouvements, je bondis au sommet équipé de mon ruban de circonférence. Mais la vue des croix va couper net mon élan.
Il plane une atmosphère étrange, comme si je venais d’entrer dans un sanctuaire.
L’endroit est calme… d’une tranquillité presque troublante.

chene-pubescent-erome02

Je profite d’un petit banc pour m’imprégner du lieu et observer ces trois calvaires.
Même si ce chêne pubescent n’a pas des dimensions exceptionnelles, le site est vraiment étrange.
La mesure de la circonférence à 1,3m du sol est de 3,80m en novembre 2014. La hauteur est d’environ 22m. Elle a été prise au dendromètre électronique vertex. Mais cette valeur est approximative car je manquais de recul et avec ce houppier ‘globulaire’ il n’est pas facile de distinguer la branche la plus haute.
Son âge peut être estimé à 150 ans, en comparaison avec d’autres chênes pubescents de dimensions similaires.
Coordonnées géographiques : 45,12103°N 004,82655°E – Altitude 185m –chene-pubescent-erome03

chene-pubescent-erome01

Le chêne d’Erôme  est d’une vigueur exceptionnelle. Son état de santé est excellent. De toute évidence, il sait puiser l’énergie positive qui se dégage du lieu. On peut remarquer la rapide cicatrisation d’un ancien élagage et l’abondance de la glandée tombée au sol.

chene-pubescent-erome07chene-pubescent-erome09

Le chêne des trois croix a reçu en avril 2010 le label prestigieux « d’arbre remarquable de France » décerné par l’association A.R.B.R.E.S.
L’inauguration a eu lieu le 5 septembre 2010 avec les enfants de l’école d’Erôme, de Monsieur le Maire et en présence de M. Georges Feterman (président de l’association ARBRES), du Député de La Drôme M. Patrick Labaume et du président de la Communauté de commune du Pays de l’Hermitage M. Michel Brunet.
Une telle délégation officielle sur le site du Belvédère des Trois Croix montre l’attachement de la population locale à ce chêne si particulier !
Je tiens d’ailleurs à remercier Monsieur Le Maire Dominique Genin, pour la photo de la cérémonie et les informations sur son arbre vedette.

chene-erome-mairie1

Mais qu’en est-il de l’origine de ce sanctuaire ?
Le mystère plane toujours sur ce lieu… De mémoire d’Erômains, le site a toujours été un lieu de culte et de méditation. Au milieu des années 50, le curé du village y conduisait même des processions.
Un journaliste du Dauphiné Libéré (article ci-joint) a tenté de percer le mystère des trois croix… mais en vain !
Les arbres remarquables font souvent l’objet de croyances, de rites et cultes (souvent païens) dont les origines restent floues et sont souvent méconnues.
Le chêne d’Erôme fait parti de ces arbres rituels… C’est ce qui fait tout le charme de cet endroit.
Alors laissons planer le mystère… et comme ce beau chêne, venons profiter de l’énergie positive dégagée sur cette petite butte !chene-3croix-dauphine-libere

chene-pubescent-erome05

 

 

 

 

 

 

Share Button

8 réflexions au sujet de « Le chêne des trois croix à Erôme, Drôme »

  1. Un chêne en pleine santé. Les trois croix sont simplement une représentation du Golgotha avec la crucifixion du Christ entouré des deux larrons. Sur une butte rien de surprenant bien que ce ne soit pas très courant.

    • Je viens de me renseigner sur ce terme de Golgotha que je ne connaissais pas et c’est vrai que la ressemblance avec les trois croix du Christ au sommet d’une butte est frappante…
      Y@nick, tu serais peut-être entrain de lever le voile sur le mystère du site 😉

  2. C’est un peu comme rentrer dans une église, croyant ou pas, on ressent une atmosphère de recueillement et de sérénité.
    L’endroit semble être un havre de paix, j’imagine bien le plaisir que tu as eu à te retrouver au pied de cet arbre, si j’en juge au photo la journée était idéale pour cette visite!

  3. Exactement Yannick, peu importe l’attachement à la religion, il se dégage sur ce site une atmosphère étrange et un sentiment de bien-être et de sérénité.

  4. Je viens de découvrir cet endroit , mi février avec de joli contrastes or et ombre , j’ai pu faire de sympathiques photos 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.