Wollemia nobilis 2

Petite suite de l’article du Castor masqué (ici).

Voila le sujet du Jardin des Plantes de Paris.

wollemnia nobilis wollemia nobilisCet exemplaire a été planté le 19 septembre 2006 en présence de Pénélope Anne Wensley Ambassadrice d’Australie en France .

Il mesure en 2014 environ 3 m de hauteur.

Dans le même mois cinq pépinières dont les établissements Truffaut ont vendu 200 exemplaires sur toute la France au prix de 500 €   (dans un bel emballage en bois)

En octobre 2005 la première vente mondiale du Wollemia par la filiale Australienne de la maison Sotheby’s : 148 lots pour un total de 750 000 €

 

 

 

Je vous présente l’exemplaire du Jardin botanique de Nantes  photographié en 2014 planté aussi en 2006

wollemia nobilis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui du Conservatoire botanique de Brest planté en 2006 et photographié en 2013

wollemia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui de Rome photographié en 2010

wollemia nobilis

 

et le petit jeune de La Rochelle planté le 26 septembre 2012

plante le 26 10 2012

 

J’ai planté un Wollemia dans mon jardin breton en 2009 qui mesurait 0.70 m de haut à l’achat, en septembre 2014 il mesurait 2.50 m de haut.

wolemnia nobiliswollemia nobilis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a souffert les premières années des vents froids qui ont brulé son feuillage.

Il a supporté environ – 7 degrés, une cuticule cireuse se forme sur son unique bourgeon (une réaction au froid sans doute ?) et la base de sa jeune écorce commence à ressembler à du chocolat en ébullition ! il n’a pas encore produit de fleurs.

wolemia nobiliswollemia nobilis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

7 réflexions au sujet de « Wollemia nobilis 2 »

  1. Alors là, bravo Guy pour ce super complément sur le Wollemia. Tu as apporté des éléments précieux à mon 1er article. Je vais d’ailleurs faire un lien à la fin du mien pour que les deux restent uni.
    Je suis bien content de voir celui de Paris que j’avais loupé en décembre dernier, je n’avais vu que celui en serre. Il parait qu’ils en ont planté 3 exemplaires, où se trouve le 3 ème ?

    génial que tu aies les dates précises et déjà quelques hauteurs, on va pouvoir suivre précisément leur évolution et savoir quel est le « King Billy » européen.
    3m pour celui de Paris, il prend certainement une bonne place, mais je serai curieux de connaitre la hauteur de celui de Monaco (planté aussi en 2006) actuellement. En 2010, il dépassait déjà les 2,5m…

    Tu as de la chance d’en avoir un dans ton jardin, tu pourras nous donner des infos sur ces exigences de croissance et sa résistance au climat. Le site « fous de palmiers », ont lancé un sujet de discussion sur la culture du Wollemia, très intéressant.

    C’est chouette aussi que tu aies pu retrouver des éléments sur le prix de vente des premiers exemplaires. Au vu de ces chiffres (qui peuvent parfois être encore plus délirants) on comprend mieux le risque possible de pillage sur le site naturel à la découverte d’une nouvelle espèce. Le programme de dissémination des semences mis au point par le gouvernement australien a surement été salutaire pour le Wollemia…

    Ce serait intéressant d’avoir la liste d’introduction dans les jardins botaniques du Wollemia en 2006, pour pouvoir suivre leur développement. Si d’autres internautes en connaissent d’autres de 2006 qu’ils le signalent. Je pourrai peut-être essayer de faire une carte de localisation.

  2. Castor, pour répondre à ton interrogation sur les Wollemia du Jardin des Plantes de Paris, le premier planté est celui qui se trouve devant la Galerie de Paléontologie en 2006, celui des serres : je ne connais pas sa date de plantation ? A ma connaissance il n’en existe pas d’autres au Muséum !

    Il existe un individu planté a l’Arboretum de Chevreloup qui mesurait 40 cm à sa plantation en 2007 (communication de Philippe Raynaud responsable de l’Arboretum ) http://chevreloup.mnhn.fr/ il a gelé en 2013 par – 12 degrés, mais repart du pied.
    Il y a eu 1200 sujets en vente pour toute l’Europe, dont 200 pour la France en 2006 .
    L’Australie a offert un individu aux principaux jardins Botaniques d’Europe en 2006.
    Donc, les premières plantations datent de 2005 (vente Sotheby’s )

  3. Je n’en espérais pas tant ! Tu apportes exactement toutes les infos que je cherchais désespérément lorsque j’avais rédigé le 1er article.
    Parfait !!!
    Mais comment as-tu fait pour avoir toutes ces infos ?
    Si j’ai bien compris, la diffusion c’est fait à partir de plants (boutures prélevées par élagage en hélicoptère ?). La multiplication par semis est peut-être plus délicate avec cette espèce « fossile ».
    Nos petits wollemia européens seraient donc des clones de quelques individus australiens.
    Les pépinières européennes qui continuent à proposer cette espèce, le font-ils encore à partir de boutures sur pieds-mères ou à partir de semis australiens ?
    la bouture permet de gagner du temps en production mais on ne va pas dans le sens du brassage génétique pour une espèce menacée…

    Finalement je m’aperçois que le Wollemia a été rapidement et amplement distribué en France et en Europe. Je ne pensais pas qu’il y en avait autant en 2006 (200 en France !) + tous les sujets offerts aux jardins botaniques par l’Australie !
    De sa découverte en 1995 à 2005, il aura fallu 10 ans pour que les 1ers Wollemia quittent l’Australie… officiellement ! Mais combien seront arrivés par des filières obscures à prix d’or… « tombés du camion »…
    500 euros le petit plant de Wollemia vendu en 2005 par Sotheby’s ça parait très excessif mais on est loin des prix hallucinants que certains collectionneurs sont prêt à mettre pour d’autres nouveautés végétales (orchidées, cactus…).
    1200 plants diffusés en Europe en 2006 ont permis de bien faire chuter les prix par la suite, sa rareté n’était plus un critère commerciale attractif.

  4. Castor, 500€ est le prix que les particuliers ont payé pour avoir 1 exemplaire des 200 plants mis en vente par les pépinières qui en avaient l’exclusivité en 2006.
    Lors de la vente de Sotheby’s en 2005 la plus grosse enchère pour un plant fut de 4000 € , je ne connais pas l’acheteur !!

    Tous les Wollemia découverts à ce jour appartiennent à un seul et même groupe clonal ! ce qui veut dire que ce groupement de Wollemia est resté solitaire depuis environ 65 millions d’années.

    Il y a très très peu de graines qui sont fertiles, celles qui le sont germent avec un fort taux de réussite, mais la pousse est très lente pour une commercialisation.

    La multiplication est faite en prélèvement des yeux latents qui se trouvent à la base des troncs (comme les Séquoias sempervirens )
    Actuellement on trouve des Wollemia dans le commerce pour environs 80 €
    http://www.planfor.fr/achat,pin-wollemi,9983,FR#prix

    J’ai tiré profit d’un article de Patrick Mioulane dans la revue Hommes et Plantes
    http://www.ccvs-france.org/index.php/hommes-plantes parue en 2006.

  5. Encore merci Guy pour toutes ces infos supplémentaires !
    Je ne connaissais cette revue Hommes et Plantes, elle a l’air d’une grande qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.