Le cocotier à trois têtes du bout du monde (Marokau, Polynésie française)

(Réédition)Pour le dernier jour de l’année, voici une touche d’exotisme avec un cocotier tricéphale découvert par Rémy, notre têtard-reporter des tropiques!

Contrairement à l’image communément répandue au sujet des îles des mers du Sud dont les rivages seraient systématiquement bordés de cocotiers, Coco nucifera n’est pas « l’arbre » dominant de ces rivages à l’état naturel. Dans l’archipel polynésien des Tuamotu, ce n’est que dans la seconde moitié du XIXème siècle que le cocotier est devenu l’essence majoritaire sous l’impulsion de missionnaires développeurs soucieux d’intégrer l’agriculture polynésienne dans les circuits de l’économie monétarisée, via la production de coprah.Cocotier Marokau Polynésie française Rémy Canavesio (2)

Coco nucifera a été planté ad noseum dans tous les atolls des Tuamotu au point de former des « forêts » monospécifiques devenues l’image d’Epinal des paysages de ces îles. La végétation originelle a été repoussée presque partout au point d’être inconnue de bien des habitants pour qui la cocoteraie s’enracinerait dans le plus profond de l’histoire des Tuamotu. A Marokau et Ravahere (deux atolls voisins de l’Est de l’archipel) Jacques-Antoine Moerenhout écrivait le 6 mars 1829 : « Ces îles n’ont pas un seul cocotier, et je ne sais vraiment de quoi vivent leurs habitants ».

C’est justement sur l’île de Marokau (inaccessible par voie aérienne) que l’on m’a montré un cocotier hors du commun à l’occasion d’une mission pour le travail. Il s’agit d’un cocotier à trois têtes situé sur le motu Faratahi à l’Ouest de l’atoll. Les habitants qui m’ont montré ce cocotier original disent ne jamais en avoir vu de pareils mais il y aurait, dit-on, un cocotier à quatre têtes sur l’atoll de Takaroa situé à plusieurs centaines de kilomètres au Nord-Ouest de Marokau.Cocotier Marokau Polynésie française Rémy Canavesio (1)

Je n’ai pas pris de mesures de ce cocotier car l’intérêt n’est pas là. Ce qui est certain, c’est qu’il ne bat pas des records de hauteur !
Voilà les coordonnées de ce Coco nucifera hors du commun, au cas où vous voudriez lui rendre visite. Mais vous êtes prévenus, comme le titre de cet article l’indique, il s’agit vraiment d’un cocotier du bout du monde… y compris pour quelqu’un qui habite à Tahiti! Coordonnées du cocotier : 18° 02’ 29.96’’S – 142° 23’ 30.15’’O

Comment l’arbre a-t-il pu se diviser ainsi, je n’en ai aucune idée…Cocotier Marokau Polynésie française Rémy Canavesio (3)

On constate aussi que les trois « branches » connaissent un inégal développement, l’une d’elle ayant comme une grosse « hernie » à sa base.

 

Share Button

3 réflexions au sujet de « Le cocotier à trois têtes du bout du monde (Marokau, Polynésie française) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *