Les platanes révolutionnaires de Caunes-Minervois, Aude

Caunes-Minervois, village pittoresque de l’Aude, attire de nombreux visiteurs. Il est réputé pour son abbaye, ses carrières de marbre rouge et son vignoble AOC.
Mais ce n’est pas tout… il possède aussi de véritables trésors arboricoles !
Sur la petite place de la Révolution, les passionnés d’arbres seront émerveillés par la stature imposante de Danton et Robespierre, les deux platanes révolutionnaires.
Et en sortant du village, un peuplement forestier exceptionnel au bord d’une rivière méritera aussi une petite halte.

Platanes-caunes-minervois1Platanes-caunes-minervois2Platanes-caunes-minervois3
Platanes-caunes-minervois8Cette minuscule petite place a été remaniée au début des années 2000 pour bien mettre en valeur une magnifique fontaine en marbre rouge. Ce marbre a fait la renommée de la petite cité. Il a été exporté dans toute l’Europe et se retrouve même dans les colonnes du château de Versailles !
Mais le charme de cette petite place ne serait rien sans la présence de deux platanes gigantesques. L’ONF a estimé qu’ils ont été plantés en 1792, en pleine période de la Révolution française. On peut donc les associer aux traditionnels « Arbres de la liberté » (souvent des peupliers ou chênes) plantés à cette période dans nos villages français.
Pour distinguer ces deux vénérables bicentenaires, il convenait de lesPlatanes-caunes-minervois6 baptiser avec le nom d’illustres révolutionnaires.
Je vous présente donc « Danton » au nord de la place et « Robespierre » avec son coeur de béton de l’autre côté de la fontaine.

Danton offre un joli tour de taille de 6,38m, mesuré à 1,3m du sol en septembre 2015. Sa hauteur est assez faible (14m) mais le houppier a été taillé à de nombreuses reprises. En effet, on constate depuis quelques années, que les riverains demandent des tailles régulières des platanes pour limiter le ramassage des feuilles devant leur porte…
L’état de santé de Danton semble assez satisfaisant pour un arbre urbain âgé de plus de 200 ans.
On ne peut pas en dire autant de son collègue Robespierre dont le tronc a été rempli de béton pour le maintenir debout artificiellement. Pourtant son houppier reste bien dense et aucune charpentière ne semble souffrir d’un problème d’alimentation.
La base de son pied est plus évasée que celle de Danton, la mesure de la circonférence à 1,3m du sol est de 7,03m.
Ces circonférences correspondent bien à des platanes âgés de 200 ans et poussant en zone méditerranéenne. On peut les comparer avec le Roi Platane planté en 1855 sur la place de la Liberté à St Guilhem le Désert (34) et mesurant 6,15m de circonférence.
Si la date de plantation semble connue de façon assez précise, il reste toutefois une énigme les concernant. En faisant une recherche de cartes postales anciennes sur internet, je m’aperçois qu’en 1905, il n’y avait pas deux mais quatre platanes sur la petite place du village (appelée à l’époque place du Polister). Pour quelle raison les deux platanes à droite sur la vieille photo ont disparu ? L’un d’entre eux (au fond à droite) semblait bien abîmé au pied. Peut-être étaient-ils devenus gênants sur cet axe de circulation ?

caunes-minervois-1905-ex-place-foliste

Changement de décor… En bordure de ce charmant village coule une rivière. Mais une rivière particulière, baptisée « Argent double ». Voilà un drôle de nom pour un cours d’eau ! Un nom tout à fait à l’image du bon sens paysan puisque cette rivière permet d’apporter une grande fertilité aux parcelles agricoles qu’elle traverse. A tel point, qu’il était possible de faire deux récoltes de blé la même année et donc de doubler son gain ! d’où son nom d’Argent double.
Actuellement les parcelles de céréales sont bien rares sur les bords de la rivière et depuis 30 ans c’est un peuplement forestier exotique qui bénéficie de cette fertilité exceptionnelle.

Sequoia-sempervirens-caunes-minervois1Sequoia-sempervirens-caunes-minervois4Depuis 1984 une plantation expérimentale de séquoia sempervirens a été installée sur les bords de L’Argent Double. Si les séquoias sont fréquents dans nos parcs, ils sont beaucoup plus rares sous la forme de peuplement forestier. Il ne doit pas y avoir  plus de 4-5 parcelles de ce type dans toute la France. Et celle de  Caunes-Minervois a la particularité d’avoir des dimensions records pour des séquoias âgés d’une trentaine d’années. Ce boisement a bénéficié d’une éclaircie en février 2001. Les séquoias ont très vite réagi et les circonférences actuelles varient de 1,50m à 2m. Certains arbres de bordure frôlent même les 3m de circonférence (j’en ai mesuré certains à 2,80m). Pour ce qui est de la hauteur, ils  font en moyenne 25-26m.

Sequoia-sempervirens-caunes-minervois3Quelle chance de pouvoir se promener dans une forêt de séquoias si loin de la Californie ! Et nul doute que l’effet de gigantisme prendra de l’ampleur dans les années à venir. L’Argent Double n’a pas fini de doper la croissance de ces séquoias…


Petite précision, il s’agit bien du séquoia sempervirens et non du séquoia géant. Parmi les deux espèces de séquoias, le sempervirens est beaucoup moins fréquent dans nos parcs. Il n’atteint pas les circonférences records du giganteum, mais il culmine en revanche à des hauteurs supérieures, ce qui en fait l’un des arbres les plus hauts du monde.
Pour tout savoir sur les séquoias, un petit tour s’impose sur le site d’Eric Touya et Marc Meyer : sequoia.eu


 Mise à jour du 24 mars 2017 :

Les deux platanes révolutionnaires recevront le prestigieux label ARBRES « Arbre remarquable de France » le 22 avril 2017.
Je ne pourrai pas me rendre à cet événement, je lance alors un appel si un généreux lecteur attentionné voudrait bien nous faire suivre quelques photos libres de droits de cette journée pour les intégrer dans cet article, ce serait génial ! 🙂 🙂 🙂
Et peut-être que la petite délégation aura le temps de rendre visite à la belle forêt de séquoia sur les bords de l’Argent Double, le détour vaut le coup d’oeil ! 😉


 Mise à jour du 2 mai 2017 :

en l’absence de photos de la cérémonie de labellisation des platanes à vous présenter, voici un article de la Dépêche du Midi du 30 avril dernier relatant cette journée particulière.


 Mise à jour de mars 2018 :

Triste nouvelle en passant par hasard à Caunes-Minervois, la parcelle remarquable de Séquoia Sempervirens, l’un des plus beaux peuplements de France, a été intégralement coupée au début de l’année 2018… pour des raisons que j’ignore…
« Petite erreur » d’opération sylvicole, elle était au stade de la 2nde éclaircie et non pas de la coupe rase !!!
🙁 🙁 🙁

Share Button

6 réflexions au sujet de « Les platanes révolutionnaires de Caunes-Minervois, Aude »

  1. La plus belle « forêt de séquoia en France » se trouve sur une petite colline dans les Pyrénées Atlantiques. Ils sont âgés d’une dizaine d’années de plus qu’à Caunes-Minervois et atteignent déjà 50m de haut (les plus grands à 53m) !!! A leur pied, l’effet est saisissant 🙂 🙂 🙂
    Cette forêt fera l’objet d’un article prochainement… après les quelques dizaines d’articles en retard 😉

  2. Pas mal ces platanes, il donnent un petit air de village grec où trône de colossaux spécimens.
    De là à savoir si ce sont des arbres de la Liberté, ce n’est pas évident, de mémoire ce sont presque toujours des arbres uniques qui étaient plantés, quelqu’un a-t-il en tête des cas de plantations multiples?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *